Memory Alpha
Advertisement
Memory Alpha
14 930
pages

Sol, l'étoile de la planète Terre.

Homonymie.png Cet article concerne les étoiles de manière générale. Pour l'étoile de la planète Terre, voyez Sol.

Une étoile (parfois aussi appelée "soleil") est une sphère massive de plasma et de gaz, produisant de l'énergie, située dans l'espace. La région alentour est influencée par sa gravité, ce qui inclut les planètes, les lunes, les comètes et les astéroïdes, regroupés au sein d'un système stellaire.

Cycle de vie[]

Les deux soleils de Risa.

Formation[]

Les étoiles naissent dans de grands amas gazeux appelés nébuleuses.
Dans ces nébuleuses, des point de haute gravité se forment, accumulant lentement davantage de matière – et donc de masse – au fur et à mesure que la gravité augmente, pour former une protoétoile.
La pression à l'intérieur de la protoétoile augmente, en augmentant la densité et la température jusqu'à ce que le gaz devienne du plasma, quand les noyaux atomiques et les électrons sont dissociés.
A une température et une pression suffisantes, la fusion nucléaire est initiée et le noyau stellaire produit de la lumière : une étoile est née.

Evolution stellaire[]

Les étoiles peuvent être composées de différents éléments en fonction de leur âge.

Les jeunes étoiles sont principalement constituées d'hydrogène, qui est fusionné en hélium, accroissant ainsi le pourcentage d'hélium présent dans l'étoile au fil du temps et produisant ainsi de grandes quantités d'énergie. A son tour, cette énergie crée une pression extrême, empêchant ainsi l'étoile de s'effondrer sous l'effet conjugué de sa masse et de sa gravité.

  • En 2371, le docteur Tolian Soran utilisa une arme au trilithium pour stopper la réaction de fusion dans le soleil d'Amargosa, ce qui provoqua l'effondrement de l'étoile et une importante modification de l'équilibre gravitationnel du système ("Star Trek: Generations").

Avec le temps, une étoile commence à fusionner des éléments plus lourds, comme l'hélium, au fur et à mesure de la disparition d'éléments plus légers comme l'hydrogène. Ceci libère davantage d'énergie, augmentant la taille de l'étoile, et par voie de conséquence sa surface, d'où est émise son énergie. Cette phase marque le début du dernier cycle de vie de l'étoile.

  • En 2367, le docteur Timicin, de la planète Kaelon II, tenta de sauver l'étoile mourante Kaelon en régulant sa température, qui ne cessait de s'élever, en la bombardant à l'aide de torpilles à photons. Mais l'expérience tourna court, avec l'échec du test sur une étoile dans un système stellaire inhabité (TNG: "Half a Life").

A cause de sa plus grande surface, l'étoile devient rouge et est appelée une géante rouge. Une fois qu'elle est à court d'éléments légers et que le nombre de réactions de fusion décroit, sa propre gravité provoque son effondrement, qui libère les couches externes de matière de l'étoile, créant ainsi de magnifiques "nébuleuses planétaires". Ce qui reste de l'étoile est devenu une naine blanche.

Toute étoile subit ces différents stades d'évolution. Toutefois, en fonction de leur masse, certaines d'entre elle peuvent subir d'autres changements :

  • En dessous d'une fois et demi la masse de Sol : après 1 à 10 milliards d'années, toute réaction nucléaire cesse au sein de l'étoile, qui devient une naine noire, un très petit corps stellaire.
    • En 2370, l'USS Prometheus NCC-71201 fut le témoin du succès du docteur Gideon Seyetik dans sa tentative de relancer la réaction nucléaire au coeur d'Epsilon 119 en utilisant une navette chargée de protomatière et envoyée directement vers l'étoile. Si l'expérience avait été un échec, l'étoile aurait pu se transformer en supernova (DS9: "Second Sight").
  • Au-delà d'une fois et demi la masse de Sol : la naine blanche gonfle encore, et fusionne tous les éléments jusqu'au fer. Une fois le fer épuisé, l'étoile se transforme en supernova. Les couches extérieures de l'étoile explosent, causant en retour une onde de choc massive. Les restes de cette explosion sont une vaste nébuleuse de matière, et une petite étoile à neutrons, si dense que tous les protons et électrons sont transformés en neutrons. Les pulsars sont une forme particulière d'étoile à neutrons.

Si les restes d'une supernova présentent une masse supérieure à deux fois et demi celle de Sol, elle s'effondre en trou noir.

Classification stellaire[]

Les étoiles sont regroupées en différentes classes spectrales.

Morphologie stellaire[]

  • Couronne
  • Noyau stellaire
  • Chromosphère

Types d'étoiles[]

Voir aussi[]

Advertisement