FANDOM


Trill Symbiosis Commission Logo

Symbole de la commission de symbiose trill

La commission de symbiose (ou Commission de la symbiose) était l'organisation trill gérant tous les aspects de la symbiose d'un hôte Trill avec un Symbiote trill. C'était la seule organisation ayant accès aux symbiotes et pouvant autoriser une "fusion".

OrganisationModifier

Les Gardiens faisaient partie intégrante de la commission de symbiose. Ils s'occupaient des symbiotes dés leur naissance et jusqu'à leur "fusion" avec un hôte. Les symbiotes vivaient sous leur protection dans les cavernes de Mak'ala. (DS9: "Equilibrium")

La commission de symbiose avait initié un programme baptisé "initié trill". Il permettait aux Trills désireux de réaliser une symbiose de suivre un long processus de sélection pour déterminer s'ils pourraient à terme devenir des hôtes potentiels.
Un initié devait faire approuver sa demande d'inscription par la commission afin d'être accepté dans le programme.
Ensuite, à la fin du programme, l'initié devait être évalué par un Docent puis remettait son rapport à la commission qui décidait de la possibilité de devenir, ou pas, un futur hôte. (DS9: "Invasive Procedures", "Facets", "Playing God")

Cependant, même après une "fusion" autorisée la commission de symbiose avait un total droit de regard sur la vie du trill "fusionné".
La commission était celle qui remettait à l'hôte un Symbiote trill en échange de soins adaptés. Elle donnait par la suite des conseils mais pouvait aussi exiger que soit effectuer un certain nombre de rituels pour l'équilibre physique et psychologique du symbiote et de son hôte. Comme par exemple celui du Zhian'tara.
Un trill fusionné servait aussi la commission de symbiose en devenant à son tour un Docent. (DS9: "Facets", "Playing God")

La commission de symbiose avait également un rôle très important sur le contrôle de toutes les informations relatives aux symbiotes. Tant auprès des autres races que dans la société trill elle-même.
Bien que près de la moitié de la population était capable de réaliser la symbiose, elle affirmait qu'un Trill sur mille seulement pouvait réaliser cette "fusion". Ce mensonge était nécessaire pour la commission au vu du faible nombre de Symbiotes trills disponible.
Pour cacher ce secret la commission était prête à utiliser des moyens assez extrêmes, tel que le blocage chimique de la mémoire d'un hôte et l’effacement des informations relatives à l'affaire dans la base de données centrale trill. En 2371, Jadzia Dax en fit l'expérience suite à l'implantation accidentelle réussie du Symbiote Dax dans un Trill mentalement instable, Joran Belar. (DS9: "Equilibrium")

En 2375, devant l'urgence de sauver la vie du Symbiote trill Dax, suite au décès de son hôte Jadzia, une "fusion" non préparée fut autorisée par la commission de symbiose avec une jeune trill ne faisant pas partie du programme "initié trill". Ezri Tigan, n'ayant jamais envisagé cette voie, reçut toute l'aide possible de la commission de symbiose grâce à des conseils et des lectures recommandées mais ne put rien faire de plus pour qu'elle puisse "fusionner" pleinement avec Dax et gérer les mémoires des hôtes précédents. (DS9: "Shadows and Symbols")

La commission de symbiose était peut-être responsable de la dissimulation de la potentielle nature "fusionnée" d'un Trill. Fait qui ne fut pas rendu public auprès des autres espèces avant 2367, quand une crise médicale impliquant l'ambassadeur Odan révéla l'existence du Symbiote trill. (TNG: "The Host")

Membres de la commission de symbiose notablesModifier

Liens externesModifier

(en) Symbiosis Commission sur Memory Beta, wiki Star Trek non-canon.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .