Planète

EnterpriseOverCoridan2151.jpg
L'Enterprise NX-01 en orbite de Coridan.

Nom : Coridan
Quadrant : Alpha
Système : Coridan
Étoile : Coridan
Classe : M
Habitants : Coridanites
Statut : Habitable
Affiliation : Coalition des Planètes, Fédération des planètes unies

Coridan mountains.jpg
Surface de Coridan.

Coridan était une planète habitée de la Fédération des planètes unies située dans le système du même nom, dans le Quadrant Alpha. Il s'agit de la planète mère des Coridanites, un peuple humanoïde maîtrisant la distorsion. En 2151, le gouvernement planétaire était dirigé par un chancelier.

La planète Coridan possédait d'importantes ressources, en particulier du dilithium. (TOS: "Journey to Babel", ENT: "Shadows of P'Jem", DS9: "One Little Ship", DIS: "Magic to Make the Sanest Man Go Mad")

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Carte de la capitale de Coridan et de ses bidonvilles, 2151

Au milieu du 22e siècle, Coridan possédait 3 milliards d'habitants, dont la majoritée vivait dans diverses villes de la région équatoriale. La capitale était ceinte de bidonvilles, et l'on pouvait compter presque autant de signes de vie à l'extérieur de la ville qu'à l'intérieur de ses murs. (ENT: "Shadows of P'Jem")

Plusieurs sources apocryphes (voir ci-après) décrivent une chute brutale de la population, due soit à des guerres civiles, soit à une attaque romulienne majeure au cours du 23e siècle.

La planète avait la réputation de posséder les plus grands chantiers navals du secteur, qui construisaient des vaisseaux de distorsion à la technologie avancée, dont certains étaient réputés pouvoir atteindre Distorsion 7. (ENT: "Shadows of P'Jem")

Cependant, Coridan était également le théâtre d'une guerre civile entre les forces gouvernementales, soutenues par le haut commandement vulcain, et les rebelles, soutenus en secret par l'Empire andorien. L'objectif des Vulcains était de préserver la stabilité du chancelier tout en empêchant toute présence andorienne sur la planète grâce aux Accords de Tau Ceti, s'assurant ainsi que Coridan exporterait son dilithium vers leur planète. (ENT: "Shadows of P'Jem")

En 2151, Le chancelier Kalev invita le capitaine Jonathan Archer et le sous-commander T'Pol de l'Enterprise NX-01 à visiter la planète, mais ils furent capturés par des rebelles et détenus en l'échange d'une rançon. En conséquence, une opération de secours fut lancée par un commando sous les ordres par Sopek, l'officier Vulcain le plus gradé du secteur, ainsi qu'un détachement de la garde impériale andorienne commandé par Shran (en violations des Accords de Tau Ceti). (ENT: "Shadows of P'Jem")

Un an plus tard, en 2152, Jonathan Archer, alors qu'il se faisait passer pour un contrebandier, affirma avoir semé un vaisseau des douanes près de Coridan. (ENT: "Canamar")

En 2155, Coridan participa aux négociations sur Terre visant à former une Coalition des Planètes. À cette occasion, les Coridans rejetèrent la proposision Tellarite d'imposer un embargo commercial contre le Syndicat d'Orion. Le représentant de Coridan affirma que son peuple commerçait depuis des siècles avec les Orions et que les accusations selon lesquels ceux-ci attaquaient des cargos tellarites n'étaient que de la diffamation. (ENT: "Demons")

En 2268, demanda à intégrer la Fédération des planètes unies. Cependant, en raison d'un côté de la richesse du sous-sol de Coridan et de l'autre, de la présence d'opérations minières illégales, son admission fut un sujet de controverse entre les Tellarites et les Vulcains. Une conférence fut organisée sur Babel afin d'examiner et de régler la question de l'admission de Coridan, en dépit des tentatives de sabotage de contrebandiers orions. C'est l'ambassadeur vulcain Sarek qui fut considéré comme étant à l'origine du consensus qui permit d'admettre Coridan au sein de la Fédération. (TOS: "Journey to Babel", TNG: "Sarek")

Peu avant le déclenchement de la Guerre du Dominion, Kandra Vilk décida de quitter Deep Space 9 pour s'installer sur un monde neutre près de Coridan. (DS9: "In the Cards")

En 2374, durant la Guerre du Dominion, les mines de dilithium de Coridan furent attaquées par le Dominion en raison de leur importance stratégique. Gelnon laissa Kudak'Etan aux commandes de l'USS Defiant NX-74205 pendant qu'il partait lancer une attaque sur Coridan avec son propre vaisseau. (DS9: "One Little Ship")

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Coulisses[modifier | modifier le wikicode]

  • Le guide de prononciation du script de "Sarek" indique "CORE-ah-don" pour le nom de la planète. [1]
  • Dans la première version du script de "Shadows of P'Jem" (écrit alors que l'épisode portait le titre de travail "Untitled Andorians Return"), la capitale de Coridan était décrite comme une "merveille architecturale" dans un dialogue et comme présentant "des buildings cristallins élancés" dans les didascalies, qu'Archer estimait "hauts d’au moins cinq cents mètres". La planète est également décrite comme disposant de "centres de fabrication" meilleurs que tout ce qu'on pouvait trouver sur Terre. Dans les instructions de mises en scène de ce même script préliminaire, la planète est également décrite comme ayant une "couche de nuage" dont la couleur n'est pas précisée, mais qui devait dépeindre une "journée claire et ensoleillée". Cependant, dans la version finale du script, Coridan est au contraire décrite avec une couverture de nuages gris et une "cité cristaline", les autres descriptions ayant été retirées.

Apocryphe[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans le roman "The Good That Men Do", Coridan est appelée "Coridan Prime", et décrite comme étant sur le point de développer la distorsion 7. Pour empêcher une telle avancée technologique de se diffuser chez d'autres membres de la Coalition des Planètes, les Romuliens lancent une attaquent contre Coridan, en envoyant un vaisseau frapper la surface à pleine distorsion. De l'antimatière provenant de ce vaisseau kamikaze se mélange à l'abondance de dilithium de Coridan, déclenchant une explosion phénoménale qui ravage la planète, tuant des milliards d'habitants. La population planétaire est encore réduite par les guerres civiles qui se poursuivent après l'attaque romulienne.
  • Selon "Star Trek: Star Charts" (p. 53) et "Stellar Cartography: The Starfleet Reference Library" ("Federation Historical Highlights, 2161-2385"), Coridan (Coridan III) était une planète de classe M située dans le Quadrant Beta. Elle était gouvernée par la Répbulique Populaire de Coridan depuis son siège à New Coridan. La race dominante était les Coridans, des humanoïdes, qui disposaient de la distorsion depuis 2093. Au milieu du 22e siècle, la planète avait atteint une population de 3 milliards d'habitants. Vers le milieu du 23e siècle, la population s'était nettement réduite en raison d'une longue guerre civile. Vers la fin du 24e siècle, la population n'était plus que de 185 millions d'habitants.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC.