FANDOM


Lignes temporelles multiples
(informations couvrant une ou plusieurs lignes temporelles)

D'jarra était le terme bajoran signifiant "caste" qui par extension désignait l'ancien système de castes du peuple bajoran qui fut aboli lors de l'occupation cardassienne de la planète Bajor.

DescriptionModifier

Avant l'occupation de Bajor, les d'jarras étaient les castes en usage chez le peuple bajoran. C'était un système de rangs hiérarchisés et très strict. La caste d'appartenance était définie dès l'enfance, les membres d'une même famille devant obligatoirement embrasser la même profession. (DS9: "Accession")

Les d'jarras de rangs supérieurs étaient traités avec déférence et respect par les d'jarras de rangs inférieurs. Par exemple, le d'jarra d'artistes Ih'valla fut classé plus haut que le d'jarra Te'nari. Le d'jarra des Bajorans qui préparaient les morts était tout en bas de l'échelle sociale de ce système, car jugé impur. (DS9: "Accession")

Dans certains cas, le d'jarra auquel appartenaient les membres d'une famille était indiquait par le nom de famille. Ce fut le cas du nom de famille "Kira" lié au d'jarra Ih'valla ou "Imutta" lié au d'jarra des préparateurs des corps des défunts. Sinon, la boucle d'oreille bajorane permettait d'identifier le d'jarra de son porteur. (DS9: "Accession")

HistoireModifier

Lors de l'occupation de Bajor, pour pouvoir se défendre contre l'envahisseur cardassien et prendre les armes, les Bajorans rejetèrent ce système des d'jarras.
En 2369, suite au retrait des Cardassiens les d'jarras ne furent pas remis en place car de très nombreux Bajorans occupaient des postes ou avaient des métiers éloignés de leur d'jarra d'origine. (DS9: "Accession")

En 2372, un vaisseau solaire bajoran aux voiles solaires en lambeaux émerga du vortex bajoran. Son unique passager, le poète bajoran Akorem Laan, expliqua avoir été piège dans le vortex. Il était parti de Bajor deux cents ans plus tôt. (DS9: "Accession")

Peu de temps après le poète Laan estima être le véritable Émissaire des Prophètes. Le capitaine Benjamin Sisko, déclaré Émissaire par le kai Opaka en 2369, s'effaça à son bénéfice trouvant difficilement conciliable le fait d'être officier de Starfleet et figure religieuse pour les Bajorans.
Laan déclara avoir été renvoyé en ce temps par les Prophètes, car ils souhaitaient la restauration des d'jarras. Il oeuvra en ce sens avec l'aide du vedek Porta. (DS9: "Accession")

Selon eux, pour la remise en route du système des d'jarras, le d'jarra d'origine se devait d'être respecté par la mise en application de sanctions légales. Et si un Bajoran dérogeait à sa caste la société répondrait par des mesures appropriées, en particulier la déportation.
Cette remise en place du système des d'jarras remettait en cause nombres de postes importants comme celui du Premier ministre bajoran Shakaar Edon qui était un simple fermier ou l'officier en second de Deep Space 9, le major Kira Nerys, qui était issu du d'jarra d'artistes Ih'valla. (DS9: "Accession")

De plus, la charte de la Fédération rejetait les systèmes de castes basés sur la discrimination. Si le peuple bajoran remettait en place les d'jarras, l'adhésion de Bajor à la Fédération serait rejetée. Le kai Winn Adami était prête à cela. (DS9: "Accession")

Plus tard le vedek Porta assassina un religieux nommé Imutta, issu d'un d'jarra jugé impur car préparant le corps des morts, et qui refusait de quitter sa fonction religieuse pour respecter son d'jarra.
Ce geste poussa le capitaine Benjamin Sisko a revendiquer son titre d'Émissaire des Prophètes. Pour cela il proposa à Akorem Laan d'aller dans le vortex bajoran puis ils posèrent directement la question aux Prophètes. Ces derniers confirmèrent Sisko dans son rôle d'Émissaire et renvoyèrent Laan dans son époque. Au retour de Sisko sur Deep Space 9 le système des d'jarras fut de nouveau abandonné. (DS9: "Accession")

D'jarras par rangsModifier

Liens externesModifier

(en) D'jarra sur Memory Beta, wiki Star Trek non-canon.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC .