FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Comics

Death of a Star Comic

Titre : Death of a star
Genre : Comics
Illustrateur : Alberto Giolitti
Équipage : TOS
Éditions : Gold Key Comics #30
Publication : Mai 1975
Pages : 32

Date stellaire : 3'333.3
Date terrienne : 2260s

Death of a star est un comics publié par Gold Key Comics en mai 1975, racontant une étoile devenant nova et d'une vieille femme bien mystérieuse...

RésuméModifier

Carnet de bord du capitaine, date stellaire 33.33.3. Notre présente mission est l'enregistrement et l'étude à distance de l'agonie de l'étoile Isis. Selon nos calculs, ce diamant de l'espace n'a plus que 48 heures avant d'exploser en super nova, détruisant tout sur son passage sur des milliards de milliards de km cubes d'espace galactique. Heureusement inhabité.

L'Enterprise détecte des signes de vies sur Isis III anormalement concentrés en un point précis.
James Kirk, Spock, Uhura et Christine Chapel se téléportent à la surface pour enquêter. Ils sont attaqués par des sortes de flash lumineux, et doivent s'enfuir à travers la jungle. Un chemin s'ouvre à eux et les conduits à un temple avant de disparaitre.
Ils y découvrent une étrange femme qui prétend être Isis la déesse du soleil.
Après une discussion improductive, ils décident de laisser Chapel en compagnie d'Isis, pendant qu'ils vont enquêter aux alentours pour trouver les autres habitants. Malheureusement la jungle s'avère inexpugnable et résistante aux tirs de phaser, ou même aux explosions de phasers en surchauffe.
L'équipe retourne dans le temple et trouvent Chapel évanouie en apparence victime d'une sorte d'insolation.
Kirk décide de quitte la planète, mais l'activité solaire les empêche de communiquer avec l'USS Enterprise NCC-1701....

Ajout au carnet de bord du capitaine: Tandis que l'Enterprise reste en orbite sans pouvoir nous aider, en raison des interférences solaires, nous sommes emprisonnés sur une planète prête à disparaître. Notre recherche désespérée des habitants mystérieux d'Isis III nous a seulement menés à une vieille dame étrange. Mais maintenant j'ai un souci plus immédiat que de sauver les habitants, à savoir... sauver mon équipage et moi-même.

De son côté, Scotty aux commandes de l’Enterprise, décide de rapatrier l'équipe, mais des interférences empêchent toute téléportation.
Kirk et Spock partent à la recherche d'un passage souterrain, supposant pouvoir y trouver les autres habitants, tandis qu'Uhura et Chapel restent avec Isis pour tenter de la raisonner. Celle-ci les emmène dans un jardin.
De leur côté, le capitaine et son second découvrent une cité en ruines grâce à un passage secret conduisant sous-terre. Ils y trouvent un appareil qui leur raconte la mythologie du peuple Isien, éteint depuis des millions d'années.
Lorsqu'ils remontent pour en parler avec Isis, celle-ci - après un contact avec Spock- les téléporte sur l’Enterprise au dernier moment, alors que la planète explose.
Le vaisseau n'ayant pas eu le temps de s'éloigner, se retrouve pris dans le "souffle" de l'explosion, mais il est guidé et préservé par Isis sous la forme d'un "symbole de l’œil de l'omniscience" géant flottant dans l'espace.
Une fois à l'abri, Spock explique qu'Isis lui a montré qu'elle était l'incarnation anthropomorphique de l'étoile Isis, et que c'était elle qui contrôlait la nature de la planète, et la créatrice du peuple Isien.
L'équipage en conclut que les étoiles sont des êtres vivants.

Éditions USModifier

Également présent dans les albums:

CommentairesModifier

Références Modifier

Seuls les noms canons sont en lien.

Liens externes Modifier

Comics précédent #29:
The Planet of No Return
Gold Key Comics Comics suivant #31:
The Final Truth
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .