Memory Alpha
Advertisement
Planète

Zeon and Ekos.jpg
Ekos à droite

Nom : Ekos
Quadrant : Alpha
Classe : M
Habitants : Ekosiens
Affiliation : Indépendante

Ekos remastered.jpg
remasterisée

Ekos est une planète de classe M située dans un système stellaire sans nom, abritant une race humanoïde, les Ekosiens. Le système stellaire possèdait une autre planète de classe M extérieure par rapport à Ekos: Zeon.

Histoire[]

Chancellerie ékosienne

Au milieu du 23ème siècle, Ekos était dans un état d'anarchie. La Fédération des Planètes Unies a alors envoyé un observateur culturel, l'historien John Gill, qui choisit d'ignorer la directive première de non intervention, et imposa une forme modifiée de national-socialisme afin de restaurer l'ordre sur la planète. Il pensait pouvoir éliminer les aspects radicaux du régime allemand du 20ème siècle qui avaient mené à la seconde guerre mondiale terrestre. Gill a rétabli les organisations nazies d'origine, dont les SS et la Gestapo, avec leurs uniformes et leurs symboles. John Gill lui-même était devenu le Führer.

Assez vite, les occasions d'abuser du pouvoir dans un tel système ont ramené le gouvernement d'Ekos au modèle fasciste d'origine, sous l'impulsion de l'adjoint au Führer Melakon, et les Ekosiens ont commencé une campagne de génocide contre la planète voisine Zeon. (TOS: "Patterns of Force")

Ekos and Zeon, photograph.jpg

En 2381, une photographie de Zeon et Ekos était affichée sur le mur d'un bar de la base stellaire 25. (LD: "An Embarrassment of Dooplers")

Habitants connus[]

Coulisses[]

  • Le terme « Ekos » est un mot issu du Grec antique et médiéval, signifiant le foyer ou la terre ; (la forme en Grec moderne est "ecos"). Ceci amène à penser que la planète Ekos et la race des Ekosiens sont des analogies pour la brutalité de l'humanité au 20ème siècle.
  • Star Trek: Les Dossiers Officiels donnent "M43 Alpha" comme nom au système stellaire.
Advertisement