Memory Alpha
Memory Alpha
14 439
pages
m (C-IMZADI-4 a renommé la page Grande Maison en Grande maison sans laisser de redirection)
m
Balise : sourceedit
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les '''Grandes Maisons''' (qorDu' Dun) sont une organisation sociale féodale implantée dans l'[[Empire Klingon]], intégrant des pouvoirs politiques, des propriétés et le commandement de forces militaires. Les dirigeants des 24 Grandes Maisons les plus puissantes forment le [[Haut Conseil Klingon]].
+
Les '''grandes maisons''' (qorDu' Dun) étaient une organisation sociale féodale implantée dans l'[[empire klingon]], intégrant des pouvoirs politiques, des propriétés et le commandement de forces militaires. Les dirigeants des 24 Grandes Maisons les plus puissantes formaient le [[haut conseil klingon]].
   
Chaque Maison est généralement dirigée par le mâle le plus âgé de la famille, son nom est alors habituellement attribué au nom de la Maison. Sa femme, la Maîtresse de la Maison, veille à la tenue de la Maison et approuve tous les mariages dans la famille. Traditionellement, les familles dirigeantes sont d'origines nobles, mais des exceptions sont parfois apparues.
+
Chaque Maison était généralement dirigée par l'homme le plus âgé de la famille, son nom était alors habituellement attribué au nom de la Maison. Sa femme, la Maîtresse de la Maison, veillait à la tenue de la Maison et approuvait tous les mariages dans la famille. Traditionnellement, les familles dirigeantes étaient d'origines nobles, mais des exceptions apparurent parfois.
   
Lorsque le chef d'une Maison meurt lors d'une bataille ou de cause naturelle, le contrôle de la Maison est transmis à son héritier, généralement son fils. S'il fut battu dans un combat honorable, sa femme a cependant le droit de choisir le vainqueur comme nouveau dirigeant de la Maison ([[rituel brek'tal]]). Lorsque le chef de la Maison ne laisse aucun héritier mâle, le Haut Conseil peut approuver une dispense spéciale envers quelqu'un d'autre pour la diriger, notamment la Maîtresse. ({{DS9|The House of Quark}})
+
Lorsque le chef d'une Maison mourait lors d'une bataille ou de cause naturelle, le contrôle de la Maison était transmis à son héritier, généralement son fils. S'il était battu dans un combat honorable, sa femme avait cependant le droit de choisir le vainqueur comme nouveau dirigeant de la Maison ([[rituel brek'tal]]). Lorsque le chef de la Maison ne laissait aucun héritier homme, le haut conseil pouvait approuver une dispense spéciale envers quelqu'un d'autre pour la diriger, notamment la Maîtresse. ({{DS9|The House of Quark}})
   
Des individus non liés par le [[sang]] à une Maison peuvent la rejoindre, avec le consentement du chef de la Maison ([[R'uustai|rituel R'uustai]]). ({{TNG|The Bonding}} ; {{DS9|Soldiers of the Empire}})
+
Des individus non liés par le [[sang]] à une Maison pouvaient la rejoindre, avec le consentement du chef de la Maison ([[R'uustai|rituel R'uustai]]). ({{TNG|The Bonding}} ; {{DS9|Soldiers of the Empire}})
   
Les Maisons qui ont été gravement déshonorés par les actions de leurs dirigeants, peuvent être démentelées et leurs propriétés revendiqués par d'autres Maisons.
+
Les Maisons qui étaient gravement déshonorées par les actions de leurs dirigeants, pouvaient être démantelées et leurs propriétés revendiquées par d'autres Maisons.
   
 
==Maisons connues==
 
==Maisons connues==
Ligne 25 : Ligne 25 :
 
[[Ronald D. Moore]] a indiqué que les modes de nommage des Maisons klingonnes n'a jamais été abordé et qu'il est probable qu'un héritier ait le droit de perpétuer le nom de son prédécesseur au lieu de le supplanter par le sien, à la manière de la Maison de Mogh. [http://www.geocities.com/Hollywood/6952/trekron.txt °]
 
[[Ronald D. Moore]] a indiqué que les modes de nommage des Maisons klingonnes n'a jamais été abordé et qu'il est probable qu'un héritier ait le droit de perpétuer le nom de son prédécesseur au lieu de le supplanter par le sien, à la manière de la Maison de Mogh. [http://www.geocities.com/Hollywood/6952/trekron.txt °]
   
[[Category:Empire Klingon|Maison]]
 
   
 
[[de:Liste von klingonischen Häusern]]
 
[[de:Liste von klingonischen Häusern]]
Ligne 31 : Ligne 30 :
 
[[es:Grandes Casas]]
 
[[es:Grandes Casas]]
 
[[nl:Grote huizen]]
 
[[nl:Grote huizen]]
 
[[Category:Empire Klingon|Maison]]

Version du 7 mai 2017 à 18:00

Les grandes maisons (qorDu' Dun) étaient une organisation sociale féodale implantée dans l'empire klingon, intégrant des pouvoirs politiques, des propriétés et le commandement de forces militaires. Les dirigeants des 24 Grandes Maisons les plus puissantes formaient le haut conseil klingon.

Chaque Maison était généralement dirigée par l'homme le plus âgé de la famille, son nom était alors habituellement attribué au nom de la Maison. Sa femme, la Maîtresse de la Maison, veillait à la tenue de la Maison et approuvait tous les mariages dans la famille. Traditionnellement, les familles dirigeantes étaient d'origines nobles, mais des exceptions apparurent parfois.

Lorsque le chef d'une Maison mourait lors d'une bataille ou de cause naturelle, le contrôle de la Maison était transmis à son héritier, généralement son fils. S'il était battu dans un combat honorable, sa femme avait cependant le droit de choisir le vainqueur comme nouveau dirigeant de la Maison (rituel brek'tal). Lorsque le chef de la Maison ne laissait aucun héritier homme, le haut conseil pouvait approuver une dispense spéciale envers quelqu'un d'autre pour la diriger, notamment la Maîtresse. (DS9: "The House of Quark")

Des individus non liés par le sang à une Maison pouvaient la rejoindre, avec le consentement du chef de la Maison (rituel R'uustai). (TNG: "The Bonding" ; DS9: "Soldiers of the Empire")

Les Maisons qui étaient gravement déshonorées par les actions de leurs dirigeants, pouvaient être démantelées et leurs propriétés revendiquées par d'autres Maisons.

Maisons connues

Anecdotes

Ronald D. Moore a indiqué que les modes de nommage des Maisons klingonnes n'a jamais été abordé et qu'il est probable qu'un héritier ait le droit de perpétuer le nom de son prédécesseur au lieu de le supplanter par le sien, à la manière de la Maison de Mogh. °