FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Industrial Light & Magic The Art of Special Effects
Auteur : Thomas G. Smith
Éditeur : Columbus Books
Parution: 26 novembre 1986
Pages : 280
Références: ISBN 0862871425

Industrial Light & Magic: The Art of Special Effects est un ouvrage de référence publié une première fois au Royaume Uni en 1986 puis réédité aux Etats Unis l'année suivante. Il passe en revue la première décennie d'existence de la société d'effets spéciaux Industrial Light & Magic (ILM), de 1976 à 1985. L'auteur, Thomas G. Smith, était la personne idéale pour écrire ce livre, ayant travaillé comme directeur de production et directeur général de la société pendant la majeure partie de cette période. Il a choisi d'organiser le contenu autour des différentes techniques de création d'effets visuels. Les productions sur lesquelles ILM a travaillé durant cette période (dont "Star Trek II: The Wrath of Khan" et "Star Trek III: The Search for Spock") servent à illustrer les textes. Outre les chapitres sur la technique, sont inclus les profils des membres du personnel de production, dont beaucoup ont travaillé sur les films Star Trek cités ci-dessus ainsi que sur ceux qui viendraient.

L'ouvrage est présenté sous forme de beau-livre relié de haute qualité, au format 30,7 × 25,7 × 3,8 cm, dans une jaquette. La qualité du livre est manifeste dans sa facture et ses photos couleur haute résolution (dont les images de coulisses furent rarement reproduites par la suite) imprimés sur du papier épais brillant. Malgré un prix public conseillé assez élevé, ce fut un livre populaire, bien accueilli, et qui fut réimprimé au moins deux fois. Le livre eut une influence importante à l'époque, car non seulement il était le premier titre spécialisé consacré à ce qui est sans aucun doute la société d'effets visuels la plus iconique de l'industrie cinématographique, mais il a également depuis aussi servi de modèle pour les travaux ultérieurs du même genre traitant des effets visuels, des entreprises qui les produisent et/ou des films dans lesquels ils ont été utilisés.

Un tome compagnon,Industrial Light & Magic: Into the Digital Realm, couvrant la deuxième décennie d'ILM, lui emboîtera le pas en 1996.

RésuméModifier

Quatrième de couverture de la version originale
Vous êtes assis dans votre fauteuil, les lumières s'éteignent, la musique commence, et tout à coup vous êtes transporté dans un monde magique où tout est possible.
Un vaisseau spatial fonce sur vous sur fond d'univers étoilé.
Un arbre défonce la fenêtre d'une chambre d'enfant.
Une petite créature étrange se met soudain à parler philosophie.
Le visage d'un homme fond littéralement sous vos yeux.
Tout cela est l'art des effets spéciaux – le travail des artistes, dessinateurs, maquettistes et sculpteurs, dont les talents donnent vie à la vision d'un réalisateur... la magie éblouissante des experts techniques qui transforme des œuvres d'art en réalité le temps d'un film.
Ce volume somptueux, abondamment illustré, est consacré à l'histoire de l'organisation dont le nom est devenu synonyme de chef d'œuvre des effets spéciaux : Industrial Light & Magic. De ses débuts dans un grand entrepôt vide à San Fernando Valley en Californie du Sud, à ses réalisations oscarisées pour certains des films les plus mémorables et les plus vus de tous les temps, dont la trilogie Star Wars, Les Aventuriers de l'arche perdue, Indiana Jones et le temple maudit, ET: l'Extra-Terrestre, Retour vers le futur, les films Star Trek, Poltergeist ou encore Cocoon.
Thomas G. Smith, directeur général d'ILM pendant cinq ans, vous emmène dans les coulisses pour une analyse complète du processus de création des effets spéciaux : de la conception cinématographique, des matte paintings, de la construction de maquettes et du développement des créatures, jusqu'à la photographie des miniatures et au compositing {w} optique. Il examine la création par ILM de nouvelles caméras, lentilles et autres dispositifs permettant à la technologie de suivre le rythme de l'imagination humaine. Et il vous offre un aperçu d'un avenir toujours plus audacieux pour ILM, grâce à l'utilisation de l'informatique dans la réalisation de films.
Mais même si les machines et les innovations technologiques sont fascinantes, l'âme d'ILM, ce sont ces génies créatifs qui prennent les visions de réalisateurs comme George Lucas et Steven Spielberg et leur donnent vie à l'écran. Ces pages présentent les profils de ces membres d'ILM qui ont redéfini les limites du métier pour gagner la première place dans le monde des effets spéciaux.
Superbement illustré avec des centaines de photographies, peintures, et des agrandissements d'images, ainsi que des schémas techniques en noir et blanc, un glossaire complet des termes du métier et les génériques de tous les projets d'ILM, cette magnifique édition est un témoignage brillant de cet endroit où tout est possible : le monde magique d'Industrial Light & Magic.
Des extraits de sources sous copyright sont incluses ici pour de la revue de détails seulement, sans intention aucune de violation des droits d'auteurs.

Table des matièresModifier

  • Remerciements
  • Introduction par George Lucas
  • Chapitre 1 : Comment tout a commencé
  • Chapitre 2 : Conception des Effets Visuels
  • Chapitre 3 : Maquettisme
  • Chapitre 4 : Créatures chez ILM
  • Chapitre 5 : Animation en Volume
  • Chapitre 6 : Tournage des Miniatures
  • Chapitre 7 : Matte Painting: du Pinceau à la Bande
  • Chapitre 8 : Animation et Effets Spéciaux
  • Chapitre 9 : Compositing
  • Chapitre 10 : Images de synthèse : Un Scénario pour l'Avenir
  • Chapitre 11 : ILM : les Premières Années
  • Lexique
  • Bibliographie
  • Index
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .