FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Life Signs
Auteur : Susan et Robert Jenkins
Éditeur: HarperCollins Publishers
Parution : 21 avril 1998 (broché)
19 mai 1999 (poche)
Pages: 208
Références: ISBN 0060191546 (broché)
ISBN 0060929243 (poche)

Life Signs: The Biology of Star Trek est un ouvrage de référence scientifique dans la lignée de The Physics of Star Trek. Le livre propose notamment un avant-propos par l'auteur de ce dernier, Lawrence M. Krauss.

Résumé Modifier

Quatrième de couverture de la version originale 
Une simple mission de routine. L’Enterprise-D est en orbite synchrone autour d'une planète de classe M, étudiant les possibilités de colonisation. Le commander Riker appelle l'équipe scientifique à son poste. Le capitaine Picard donne l'ordre de chercher des signes vitaux. En tant que principal chercheur sur cette mission, c'est à vous de jouer.
Et maintenant, que faites-vous ? Grâce à Life Signs: The Biology of Star Trek, vous savez exactement quoi faire. Dans ce livre ludique et éducatif, un chercheur en génétique travaillant dans un centre médical de renommée internationale et un psychiatre réputé s'associent pour examiner la multitude de questions que Star Trek soulève sur les « nouvelles formes de vie et les nouvelles civilisations ». Ils arrivent à des conclusions surprenantes, que ce soit sur la couleur bleue de la peau de certains humanoïdes, sur le climat de la planète Vulcain, ou sur ce qui a provoqué les changements physiologiques dramatiques des Klingons entre le XXIIe et le XXIVe siècle (et dont les Klingons eux-mêmes ne parlent pas entre eux).
Life Signs: The Biology of Star Trek porte une attention particulière aux incroyables avancées technologiques de la Fédération, mettant à l'épreuves la crédibilité et les effets de ces développements. Comment pourrait-on faire marcher un synthétiseur alimentaire ? (Et quel goût aurait la nourriture de synthèse ?) Tout ce matériel ultra-haute technologie qu'on voit à l'infirmerie a-t-il le moindre fondement scientifique ? Sera-t-il un jour possible d'accroître l'intelligence par la génétique (comme ça a été le cas pour le docteur Bashir quand il était enfant) ?
Susan et Robert Jenkins s'attardent également sur les parallèles étonnants entre l'univers de Star Trek et le nôtre. Ils relèvent des analogies toutes terriennes au Ponn farr qui transforme les Vulcains en bêtes de sexe tous les sept ans. Ils font la chasse aux créatures similaires à « l'entité cristalline » ou à base de silicone comme le Horta. Ils nous invitent même à rencontrer les milliards de formes de vies qui habitent nos propres corps, nous forçant à nous demander si le symbiote Trill de Jadzia Dax est vraiment un concept si étrange que ça.
Du début à la fin, ce livre engagé et voué à devenir une référence regorge de points de vue brillants sur les dernières découvertes de la biologie contemporaine. Voyez à quel point nous sommes proches de pouvoir cloner des êtres humains. Découvrez les implants et les prothèses qui rendraient les Borgs jaloux. Observez la NASA lutter avec tous les problèmes liés aux voyages spatiaux de longue durée, alors même qu'elle travaille à une expédition de trois ans sur Mars. Et grâce aux auteurs qui mettent en évidence certaines des bourdes les plus frappantes de Star Trek en matière de biologie, apprenez là où nul homme n'est jamais allé... et n'ira jamais.
Que vous soyez à la tête de votre propre labo de génétique ou que vous vous soyez enfui en courant vos cours de biologie au lycée, après avoir lu Life Signs: The Biology of Star Trek, vous serez plus que jamais émerveillé par la magie de Star Trek.
Des extraits de sources sous copyright sont incluses ici pour de la revue de détails seulement, sans intention aucune de violation des droits d'auteurs.

Voir aussiModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .