Memory Alpha
Balises : apiedit, Éditeur visuel
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
* Il était interdit de dormir sur les canapés de la promenade. ({{DS9|Rules of Acquisition}})
 
* Il était interdit de dormir sur les canapés de la promenade. ({{DS9|Rules of Acquisition}})
 
* Il était interdit d'attaquer tout membre de l'[[Personnel sur Deep Space 9|équipage de la station]], de la [[milice bajorane]] ou de [[Starfleet]]. Dans la simulation de [[Borath]], pour le compte du [[Dominion]], cette règle fut non respectée par les soldats [[Jem'Hadar]]s qui attaquèrent le [[chef des opérations|chef]] [[Miles O'Brien]]. ({{DS9|The Search, Part II}})
 
* Il était interdit d'attaquer tout membre de l'[[Personnel sur Deep Space 9|équipage de la station]], de la [[milice bajorane]] ou de [[Starfleet]]. Dans la simulation de [[Borath]], pour le compte du [[Dominion]], cette règle fut non respectée par les soldats [[Jem'Hadar]]s qui attaquèrent le [[chef des opérations|chef]] [[Miles O'Brien]]. ({{DS9|The Search, Part II}})
  +
* Règlement 82/7B de la station Deep Space 9. ({{DS9|Blaze of Glory}})
 
  +
[[catégorie:Documents légaux]]
 
[[Catégorie:Bajor]]
 
[[Catégorie:Bajor]]

Version actuelle datée du 19 décembre 2019 à 10:36

Lignes temporelles multiples
(informations couvrant une ou plusieurs lignes temporelles)

La loi bajorane était un ensemble de règles du peuple de Bajor.

Loi spatiale[]

L'espace du système bajoran était soumis à un strict contrôle du trafic spatial, nécessitant d'obtenir l'autorisation de Bajor pour tout vaisseau souhaitant y circuler. Cette autorisation contenait un code d'autorisation du vaisseau et son plan de vol.
Il était aussi interdit à tous non-bajorans d'arraisonner et de fouiller des vaisseaux circulant dans son espace. (DS9: "Past Prologue", "Sons of Mogh", "The Way of the Warrior")

Règlement sur la station Deep Space 9[]

Suite à la fin de l'occupation de Bajor la loi bajorane s'appliqua sur la station spatiale Deep Space 9 bien que son commandement fut en parti délégué à la Fédération. Le chef de la sécurité et les agents de sécurité de la milice bajorane veillèrent à son application.

Ci-dessous une liste des règles notables :