Memory Alpha
Advertisement

Lore était un androïde de type Soong, construit dans les années 2330s, par Noonien Soong et Juliana Soong sur la colonie d'Omicron Theta. Il était le quatrième androïde construit par le couple et le premier a avoir un cerveau positronique entièrement fonctionnel.

Histoire[]

Lore était un androïde extrêmement avancé, conscient, possédant une force, une vitesse et une intelligence très supérieures à celles d'un humain. La programmation émotionnelle de Lore était également très avancée. Cependant, il commença à montrer des signes d'instabilité émotionnelle et de malveillance. Conscient de ses capacités, il se considérait comme supérieur aux Humains. Il effraya les autres colons, qui exigèrent que Soong le désactive. Lore déclara plus tard qu'ils le voyaient comme "trop parfait" et qu'ils l'enviaient. (TNG: "Brothers", "Silicon Avatar", "Inheritance")

Soong finit par capituler face aux demandes des autres colons. Cependant, avant d'être désactivé, Lore contacta secrètement l'Entité cristalline dans le but de se venger, offrant ainsi à cette dernière la vie de la planète en sacrifice, afin d'assurer sa propre survie. Après avoir désactivé et démantelé Lore, Soong entreprit de construire le "petit frère" de Lore, Data, un androïde sans émotions pour le déstabiliser. (TNG: "Datalore", "Brothers", "Silicon Avatar", TNG: "The Offspring")

Le système positronique de Lore différait de celui de Data : il était équipé d'un séparateur de phase de type "L", alors que son frère en avait un de type "R". (TNG: "Time's Arrow, Part I")

Soong conserva les composants de Lore dans le but de corriger les problèmes de comportement de l'androïde. Lore éprouvait du ressentiment envers son créateur, considérant qu'il l'avait abandonné. Pourtant, lorsqu'il rencontra à nouveau son père sur Terlina III et qu'il apprit que ce dernier était mourant, il fut sincèrement bouleversé et, pendant un bref instant, il montra une véritable préoccupation pour son père. Néanmoins le côté malveillant de sa personnalité l'emporta rapidement. (TNG: "Brothers")

Suite à son échange avec Lore, l'Entité Cristalline attaqua Omicron Theta en 2338 et détruisit toute vie sur la planète. Lore et Data furent abandonnés par leur créateur, mais Data fut découvert par l'équipage de l’USS Tripoli. Lore resta dans le laboratoire de Soong jusqu'en 2364, quand l’USS Enterprise-D arriva sur la planète. Le lieutenant commander Argyle et le docteur Crusher réussirent à réassembler Lore et à le réactiver. (TNG: "Datalore")

Bien qu'il se soit d'abord présenté comme désireux de satisfaire et de servir les Humains, partageant notamment avec son "frère"quelques informations sur son "enfance" avec les colons, Lore dévoila rapidement sa vraie personnalité. Ainsi, Lore désactiva Data et vola son uniforme afin de se faire passer pour lui. Il appela une nouvelle fois l'Entité Cristalline, dans l'intention de lui livrer en pâture l'équipage de l’Enterprise-D. Sa trahison fut découverte à cause des différences existantes entre lui et son frère (comme l'utilisation des contractions par Lore) et il fut téléporté dans l'espace. (TNG: "Datalore", "Silicon Avatar")

Lore dériva dans l'espace pendant près de deux ans, jusqu'à ce qu'il soit secouru par un vaisseau commercial Pakled de passage. Lore répondit ensuite au signal de détresse émis par Soong pour attirer Data vers le nouveau laboratoire de Soong sur Terlina III. Après que Soong l'ait réactivé, Lore exprima sa frustration d'avoir été "écarté" par son père au profit de Data. Néanmoins, il fut bouleversé quand il apprit que Soong était mourant, lui déclarant qu'il semblait aller bien malgré son âge évident.

Cependant, la peine qu'il éprouvait pour son père fut éclipsée par sa colère lorsqu'il apprit que Soong avait convoqué Data avec l'intention de lui donner une puce émotionnelle qui lui permettrait de ressentir des émotions humaines (car Data, ayant grandi sans émotion, il avait une meilleure compréhension du bien et du mal que son frère). Lore s'indigna du favoritisme de son père envers son cadet, bien que ce dernier affirmait n'avoir jamais conçu de puce pour Lore parce qu'il croyait que ce dernier était désactivé. Malgré les efforts de Soong pour apaiser Lore, ce dernier piégea son père en se faisant passer pour son frère et vola la puce pour lui-même. Comme la puce n'avait pas été conçue pour lui, Lore devint encore plus instable et blessa mortellement Soong avant de quitter à nouveau la planète. (TNG: "Brothers")

En 2369, Lore découvrit un groupe de Borgs qui avaient été déconnectés du Collectif après avoir été "infecté" par le sens de l'individualité développé par Hugh. Lore se fit passer pour leur chef et donna des noms individuels à ses Borgs, les forçant à devenir ses disciples fanatiques. Il commença des expériences cruelles sur eux, tentant de remplacer leurs cerveaux organiques par des composants positroniques. Pendant ce temps, il réussit à influencer leur comportement, rendant leurs attaques plus violentes. Ainsi, ils cessèrent d'assimiler les individus et se mirent à les assassiner.

Lore ordonna à ses disciples Borgs de lancer des attaques contre des cibles de la Fédération, afin d'attirer l’Enterprise-D, et donc Data, afin d'utiliser la puce émotionnelle pour manipuler Data et le faire basculer de son côté. Lore avait modifié la puce de façon à ce qu'elle puisse faire ressentir à Data de la colère et de la haine à distance. Confus à cause de ses nouvelles émotions et par le fait que ses sous-programmes éthiques avaient été désactivés par son frère, Data trahit l'équipage de l’Enterprise-D et rejoignit Lore dans sa base. (TNG: "Descent, Part I")

Alors qu'il était captif des Borgs, Geordi La Forge réussit à expliquer au capitaine Picard comment modifier un émetteur-récepteur Borg afin de réinitialiser le programme éthique de Data à l'aide d'une impulsion kedion, permettant ainsi à l'androïde de retrouver sa conscience du bien et du mal. Ainsi, Data ressentait toujours des émotions négatives, mais il était libre de choisir d'agir ou non en fonction de ce que lui dictait sa conscience. Réalisant la nature malveillante de son frère, Data lui tira dessus et le désactiva. Ainsi, les dernière paroles que Lore eut pour son cadet furent : "Je t'aime, mon frère". Ce à quoi Data ne put que répondre : "Adieu, Lore". (TNG: "Descent, Part II") Deux ans plus tard, Data demanda finalement à Geordi de lui installer la puce d'émotivité. ("Star Trek: Generations")

Des années plus tard, des bouteilles de bain moussant à l'effigie de Lore étaient en circulation et, en 2381, elles étaient parfois utilisées clandestinement comme des bouteilles en édition limitée du Commander Data. (LD: "An Embarrassment of Dooplers")

Apparitions[]

Coulisses[]

Lore a été joué par Brent Spiner dans ses quatre apparitions dans The Next Generation, mais il n'a été crédité que pour sa deuxième apparition. Ken Gildin, Brian Tomlonson, Dana Vitatoe et Guy Vardaman ont servi de doublures photo à Spiner dans ces épisodes, tandis que Brian J. Williams était la doublure cascade dans Datalore et Descent, Part II.

À l'origine, Lore devait être un androïde féminin, afin de pouvoir l'utiliser comme potentielle compagne pour Data. Son travail aurait consisté à s'occuper des situations dangereuses. C'est Brent Spiner qui a suggéré d'utiliser le vieux concept du "jumeau maléfique" à la place. (Star Trek : The Next Generation Companion 2nde édition, p.46) Le concept d'un androïde féminin fut utilisé plus tard dans l'épisode The Offspring. Cependant, ce nouvel androïde était "l'enfant" de Data et non une compagne potentielle.

Le costume Pakled porté par Spiner dans le rôle de Lore dans Brothers a été vendu pour US$2,155.00 lors de la vente aux enchères It's A Wrap!. D'autres articles ont été vendu sur eBay, notamment le pouce utilisé pour les effets spéciaux dans Brothers. Le costume de Dana Vitatoe dans Brothers, les costumes de Spiner et Williams dans Descent, Part I et Descent, Part II, et la combinaison porté par Lore dans Datalore.

Advertisement