Memory Alpha
Advertisement
Lignes temporelles multiples
(informations couvrant une ou plusieurs lignes temporelles)
Homonymie.png Cet article concerne la lune de la Terre. Pour les satellites naturels, voyez Lune.

Voir aussi: La Lune (KTL).

Sol IIIa, plus simplement connue sur Terre comme La Lune, est le seul satellite naturel de la planète Terre. (Réalité extrapolée *, le terme de "Sol IIIa" n'est jamais apparu dans Star Trek.)

Localisation[]

Géographie[]

Sol IIIa présente une masse environ 80 fois plus faible que celle de la Terre, et une gravité six fois moindre. Elle est sujette au phénomène du verrouillage gravitationnel, qui fait qu'elle présente toujours la même face à la Terre.

L'une des caractéristiques géographiques les plus remarquables de Sol IIIa sont les "mers", de grandes plaines sombres et planes, formées par des remontées basaltiques ou des écoulements de lave. Dans l'une de ces "mers", appelée Mare Tranquillitatis ou "mer de la Tranquillité" se trouvait le site du premier alunissage humain : la Base de la Tranquillité. (Réalité extrapolée * ; TOS: "Tomorrow is Yesterday")

L'un des endroits les plus connus de Sol IIIa était le Lake Armstrong, visible depuis la Terre ("Star Trek: First Contact").

Cités et villes[]

La colonie lunaire Vulcanis ne se trouve pas sur une lune de Vulcain, qui n'en possède pas (TOS: "The Man Trap"). D'après son nom, elle pourrait se trouver sur Sol IIIa.

Histoire[]

Le premier vol habité à alunir sur Sol IIIa eut lieu en 1969. C'était la mission Apollo 11, initiée par la NASA, l'agence spatiale des Etats-Unis d'Amérique, une nation terrienne. (Réalité extrapolée *)

Le premier homme à avoir posé le pied sur Sol IIIa fut Neil Armstrong, qui prononça ces mots : "Un petit pas pour [un] l'homme, un grand pas pour l'Humanité". Shannon O'Donnel se rappela avoir suivi l'évènement à la télévision quand elle avait onze ans, que ce moment la faisait encore rêver, et qu'il était l'une des raisons de son entrée à la NASA en 2000 (VOY: "11:59").

A la fin du 21ème siècle furent fondées les colonies lunaires. Les gens qui vivaient dans ces colonies, même au 24ème siècle, faisaient toujours référence à Sol IIIa comme à "La Lune", à la grande surprise des personnes venant de l'extérieur des colonies. (DS9: "Valiant")

Sol IIIa touchée par le rayon verteron.

En 2155, John Frederick Paxton utilisa le rayon verteron de Mars pour faire feu sur Sol IIIa, et faire ainsi une démonstration de la puissance du rayon. (ENT: "Demons")

En 2287, la navette Galileo avait rendez-vous avec l'USS Enterprise NCC-1701-A près de La Lune ("Star Trek V: The Final Frontier")

A la date stellaire 22825.4, naissance de Bruno Salvatore sur La Lune. (TNG Remastered: "Eye of the Beholder")

13 octobre 2324, naissance de Beverly Crusher à Copernicus City. (TNG: "Conundrum")

Un 16 juillet, naissance de Jack Ransom à Ticho City. (LD: "Moist Vessel", "wej Duj")

Dans les années 2350, naissance de Dorian Collins sur IIIa. (DS9: "Valiant")

En 2371, L'USS Defiant NX-74205 passa près de Sol IIIa alors qu'il se rendait vers la Terre. (DS9: "Past Tense, Part I")

Au 24ème siècle, il y avait plus de 50 millions d'habitants sur La Lune. ("Star Trek: First Contact")

Il est à considérer que lorsque Jean-Luc Picard donne cette information à Lily Sloane, il prend son année, 2373 comme point de référence.

En 2374, Lorsqu'il tenta un rêve contrôlé pour contacter une espèce d'extraterrestres, Chakotay utilisa l'image de la Lune pour l'alerter du fait qu'il rêvait. Chakotay vit La Lune 3 fois, une fois à l'extérieur de l'USS Voyager NCC-74656 depuis le mess, 1 fois sur un écran de contrôle dans la salle de chargement 2 après s'être apparemment réveillé pour l'avertir qu'il était toujours endormi et sous le contrôle des extraterrestres, et une 1 de plus sur l'écran principal de la passerelle lorsqu'il s'assoupit et retomba sous l'emprise des extraterrestres. (VOY: "Waking Moments")

Politique[]

La colonie minière Orpheus sur Sol IIIa, en 2155.

En tant qu'importante colonie humaine, Sol IIIa tombait sous la juridiction de la Fédération et bénéficiait de sa protection.

En 2155, "Terra Prime", un groupe d'humains xénophobes qui se manifesta, était à l'origine de la colonie minière Orpheus sur Sol IIIa. (ENT: "Terra Prime")

Au 24ème siècle plus de 50 millions de personnes vivaient sur Sol IIIa ("Star Trek: First Contact"). En argot terrien, ceux qui vivaient sur Sol IIIa étaient appelés Lunar schooners[à traduire]. Les habitants de Sol IIIa connaissaient cette appellation mais choisirent de ne pas l'utiliser.

Représentations du programme Apollo[]

Sol IIIa était le thème central des insignes de mission du programme Apollo au 20ème siècle.
La première représentation se trouvait sur le badge du programme : l'insigne représentait la route du vaisseau de son site de lancement en Floride jusqu'à son site d'alunissage quelque part sur Sol IIIa. Le dieu Apollon était représenté en surimpression sur le disque lunaire.
Au fur et à mesure que les missions se rapprochaient de l'alunissage, les détails de Sol IIIa étaient plus fournis, et suggéraient le vaisseau orbitant autour de Sol IIIa ou alunissant.
A partir d’Apollo 15, le disque lunaire était le principal sujet du badge.
La dernière mission, Apollo 17, laissait penser que le programme était le premier pas de l'Homme vers les étoiles, avec Apollon regardant par-delà Sol IIIa, vers Saturne et une galaxie lointaine. (ENT: "First Flight")

Autres informations[]

Au cours d'une tentative de rêve conscient, menée pour contacter une espèce extraterrestre, Chakotay se servit de l'image de Sol IIIa pour savoir s'il rêvait ou non. Chakotay vit Sol IIIa par trois fois :


Univers-miroir
(un univers parallèle)

Dans l'univers-miroir, un astronaute de l'Empire Terrien à la surface de La Lune

Univers-miroir[]

Dans l'univers-miroir, l'Empire Terrien se rendit également sur Sol IIIa, y plantant aussi un drapeau. (ENT: "In a Mirror, Darkly, Part I")

On ne sait pas si l'astronaute qui réalisa cette mission était le miroir de Neil Armstrong.

Liens externes[]

Advertisement