FANDOM


Le massacre de la vallée de Kendra fut un tragique événement qui se déroula lors de l'occupation de Bajor. Les Cardassiens massacrèrent un camp de Résistants bajorans.

HistoireModifier

Dans la vallée de Kendra se trouvait dissimulé un camp de quarante-trois Résistants bajorans, dont le fils de Kai Opaka. Son emplacement tenu secret fut révélé aux Cardassiens par un "collabo" bajoran.

Le suicide par pendaison du Prylar Bek, sur la station spatiale Terok Nor, juste après le massacre le désigna d'office comme le "collabo" responsable.

En 2370, le major Kira Nerys enquêta sur la réelle implication du Prylar Bek à la demande de Vedek Winn Adami, l'une des prétendantes pour devenir le nouveau Kai de Bajor. Elle avait appris d'un autre "collabo" avéré, Kubus Oak, que l'autre prétendant au titre de Kai, le Vedek Bareil Antos était impliqué dans ce massacre.

Nerys découvrit qu'à l’époque, suite à la confession de Bek, Vedek Antos protégea en réalité une autre personne qui fut le véritable "collabo" responsable de la fuite de l'information : le Kai Opaka en personne.

La vallée de Kendra comptait environ mille deux cents bajorans répartis dans plusieurs villages. À la recherche du camp de Résistants les Cardassiens n'eurent pas l'intention de les épargnés pour découvrir leur objectif. Opaka connaissait le lieu exact du camp car son fils s'y trouvait. Elle donna l'information aux Cardassiens. Elle sacrifia son fils et les autres résistants pour éviter la mort des habitants de la vallée.

Antos se désista en tant que candidat eu titre de Kai car il refusait de voir la vérité révélé et ainsi préserver la mémoire de Kai Opaka. (DS9: "The Collaborator")

Liens externesModifier

(en) Kendra Valley massacre sur Memory Beta, wiki Star Trek non-canon.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC .