Le mouvement isolationniste vulcain était une faction minoritaire extrêmiste de Vulcains isolationnistes considérant que les contacts avec les civilisations aliens polluaient leur culture et détruisait la pureté de Vulcain et plaidant pour une isolation totale de la planète du reste de la galaxie. (TNG: "Gambit, Part I", "Gambit, Part II")

Le mouvement pourrait avoir pour origine la réforme de la culture vulcaine au milieu du 22ème siècle initiée par le Capitaine Jonathan Archer.

23ème siècle[modifier | modifier le wikicode]

Au 23ème siècle, les logiciens extrémistes considéraient représenter la vraie culture idéologique et valorisaient la logique au-dessus de tout. Ils regardaient les Humains comme inférieurs et s'opposaient particulièrement à leur implication dans la culture vulcaine. Ils souhaitaient ainsi le retrait de la Fédération qu'ils considéraient comme une expérimentation ratée. La plupart es Vulcains les considéraient comme des renégats et des fanatiques. (DIS: "Lethe", "If Memory Serves")

En 2236, les logiciens extrémistes firent exploser le centre de formation vulcain dans le but de tuer le jeune Spock à moitié humain. Cet attentat conduisit à la mort temporaire de sa sœur adoptive Michael Burnham pendant 3 minutes avant d'être sauvée par Sarek. (DIS: "Lethe", "Point of Light", "Project Daedalus")

En 2256, les logiciens extrémistes tentèrent d'assassiner Sarek avant des pourparlers de paix entre Sarek et deux grandes maisons klingonnes. L'extrémiste V'Latak fut assigné en qualité de pilote du croiseur vulcain transportant Sarek. Il s'injecta un produit causant l'explosion de son corps. Cette attaque suicide endommagea le vaisseau et blessa sérieusement Sarek, qui fut finalement sauvé par Michael Burnham liée télépathiquement à lui. (DIS: "Lethe")

En 2257, il fut découvert que l'Amiral Patar, membre haut placé de la Section 31, faisait partie de la faction extrémiste. D'après Katrina Cornwell, il était particulièrement fanatique. (DIS: "Project Daedalus")

24ème siècle[modifier | modifier le wikicode]

En 2369, le mouvement isolationniste vola le premier fragment de la pierre de Gol (une arme antique focalisant et amplifiant l'énergie télépathique), dans un musée hautement sécurisé et embaucha des mercenaires pour retrouver les deux autres morceaux dans le quadrant. En 2370, la membre Tallera parvint à acquérir les trois pièces, mais ses plans furent déjoués par le Capitaine Jean-Luc Picard. Après l'arrestation de Tallera, le Minister Satok, chef du V'Shar, engagea son agence à la recherche d'autres membres de cette faction. (TNG: "Gambit, Part I", "Gambit, Part II")

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC.