Un officier du renseignement était un poste standard à bord d'un vaisseau spatial, d'une station spatiale, d'une base stellaire.

Fonction[modifier | modifier le wikicode]

L'officier du renseignement était responsable de toutes les questions touchant le recueil et l'analyse des informations sur d'éventuelles menaces concernant son lieu d'exercice.

Il contactait régulièrement un organisme central, comme Starfleet Intelligence pour les officiers de la Fédération, Pour connaitre les informations pouvant se révéler utiles ou étant nouvelles.

L'officier du renseignement pouvait être amené à recruter un agent du renseignement, le diriger sur le terrain et réceptionner ses rapports.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'Empire Stellaire Romulien il était d'usage d'avoir à bord des vaisseaux romuliens des officiers du renseignement. En 2369, Toreth le commandant du IRW Kazara, souligna que chacun d'eux étaient tenus responsables de leurs échecs. (TNG: "Face of the Enemy")

À partir de 2372, lors de son affectation sur Deep Space 9, le lieutenant commandant Worf fut désigné officier de renseignement de la station spatiale. (DS9: "The Way of the Warrior")

Fin 2373, Worf servit sur le vaisseau klingon IKS Rotarran et fut remplacé brièvement par le docteur Julian Bashir. Il était le seul avec le lieutenant commandant Jadzia Dax à pouvoir occuper le poste, une habilitation de sécurité de niveau quatre étant nécessaire. (DS9: "Soldiers of the Empire")

En 2374, durant la Guerre du Dominion, le lieutenant commandant Worf rejoignit l'équipage de IKS Rotarran en tant qu'officier du renseignement. (DS9: "You Are Cordially Invited")

En 2375, Kira Nerys alors commandant de Starfleet endossa l’identité fictive de l'officier du renseignement "Rota" pour voler un vaisseau de combat jem'hadar. (DS9: "Tacking Into the Wind")

Officiers du renseignement notables[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC.