FANDOM


Galaxy class docked at DS9

Amarrage d'un vaisseau de classe Galaxy

Les pylônes d'amarrage (ou crampon d'amarrage en VOSTFR) de la station spatiale Deep Space 9 étaient un ensemble de six grandes structures fixés à l'anneau d'amarrage. Trois sur la partie supérieure de l'anneau et trois autres sur la partie inférieure.

Leurs sections internes renfermaient des installations de raffinement d'uridium, qui furent utilisées lors de l'utilisation de la station par les Cardassiens. A chacune de leur extrémité se trouvait une baie d'amarrage pour des vaisseaux spatiaux de grande taille.

HistoireModifier

Les résidents de la station apprécièrent particulièrement les trois pylônes supérieurs. Le deuxième était le plus visité car il permettait d'avoir une excellente vision du vortex bajoran et du trafic spatial entre la station et le vortex. (DS9: "Crossfire", "The Visitor", "By Inferno's Light")

L'équipage de la station Deep Space 9, composé d'officiers de Starfleet et de la milice bajorane, eurent fréquemment des problèmes avec ces pylônes. Le chef Miles O'Brien les répara très souvent. (DS9: "Past Prologue", "A Man Alone", "Whispers")

En 2369 le major Kira Nerys mentionna qu'en cas de panne de courant durant une procédure d'amarrage il y avait un risque de perte totale du pylône. (DS9: "Q-Less")

En 2370, l'explosion criminelle du Bok'Nor, un cargo cardassien, juste après son départ du premier pylône fut le premier acte terroriste significatif du Maquis. (DS9: "The Maquis, Part I")

En 2371, l'USS Voyager NCC-74656, s'amarra régulièrement à ces pylônes lors de ses missions pour les badlands ou terres brûlées à la recherche des vaisseaux du Maquis. (VOY: "Caretaker")

Au début de 2372, l'une des voies d'attaques des Klingons qui envahirent Deep Space 9 fut le troisième pylône. (DS9: "The Way of the Warrior")

À la fin de 2372, plusieurs Jem'Hadars placèrent une bombe dans le troisième pylône supérieur et le détruisit. (DS9: "To the Death")

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

(en) Docking pylon sur Memory Beta, wiki Star Trek non-canon.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .