FANDOM


Monde réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")
Star Fleet medical referance cover
Editeur: Star Fleet Productions, Inc. (fan publication)
Ballantine Books
Parution : 1977
Auteurs: Eileen Palestine & Geoffrey Mandel
Illustrateurs: Doug Drexler & Anthony Fredrickson
Pages: 160
Références: ISBN 0345274733


Le Star Fleet Medical Reference Manual est un ouvrage de référence étudiant l'anatomie de diverses espèces (humanoïdes ou non) et techniques médicales du 23ème siècle.

Ce livre a été publié pour la première fois sous forme de fanfiction en 1977 par "Star Fleet Productions, Inc." - une "maison d'édition" émanant de "The Federation Trading Post”, un magasin de New York spécialisé dans Star Trek, géré par Doug Drexler et Ron Barlow, au milieu des années 70. (The Official Star Trek: Deep Space Nine Magazine, numéro 11, p. 51)
La même année, il fut sélectionné par Ballantine Books et publié officiellement en octobre, puis édité une deuxième fois en novembre.

Bien que ce manuel soit considéré comme apocryphe, certaines des informations qu'il contient ont été canonisées en étant diffusées dans la série - sans doute en partie lié au fait que l'un de ses illustrateurs, Doug Drexter, a par la suite rejoint l'équipe de production de la série.

Résumé Modifier

Quatrième de couvertureModifier

Quatrième de couverture de l'édition originale
Par le Médecin Chef de Star Fleet.
ATTENTION : Le manuel médical de référence du Médecin Chef est une source d'informations de bases pour les équipages des vaisseaux spatiaux et ne dispense pas de l'examen d'un praticien. Les procédures de premier secours doivent être appliquées avec précaution, et uniquement par le personnel dûment formé.44

Ces extraits de matériel sous copyright sont inclus aux seules fins d'information, sans intention de transgression.

Serment d'HippocrateModifier

Le manuel commence par un rappel du serment d'Hippocrate, tel que formulé au premier millénaire avant JC par celui qui est considéré comme le "père de la médecine terrienne".

IntroductionModifier

Essai sur les "tendances historiques en médecine" attribuée au professeur John Gill, qui observe que des médecins ont servi sur les vaisseaux humains depuis les premiers navires à voile, et comment ces médecins ont écrit des "manuels de médecine navale", comme par exemple "The Surgeon's Mate" par John Woodall {w} au 17ème siècle ou Premiers Secours et Pharmacie sur les Vaisseaux Spatiaux censé être publié en 2105.

HistoriqueModifier

Historique des principales découvertes médicales, des échecs et des épidémies qui ont frappé diverses planètes, à commencer par la Grande Peste ("skag maug") de Vulcain qui a tué des millions de personnes, et jusqu'à l'époque actuelle de la Fédération. L'historique s'achève en 2260.

Diverses dates et informations historiques sont, évidemment, contredites à la fois par les séries Star Trek qui suivirent et par la réalité elle-même. Par exemple, le livre indique que la Fédération des Planètes Unies a été fondée en 2125 au lieu de 2161. Autre exemple, tous les Terriens adultes sont censés être morts en 1992 à cause d'une expérience ratée sur le prolongement de la vie.

MédecineModifier

Le manuel présente un tableau périodique des éléments {w} (validé par la Cinquième Conférence Interstellaire de Géophysique), qui liste les éléments de 1 (hydrogène) à 129 (tricobalt), mais aussi 139 (kironide) et 140 (corbomite).

Dans "The Corbomite Maneuver", Kirk laisse entendre que la corbomite est un élément fictif, alors qu'elle est ici indiquée comme ayant été découverte en 2262 sur la base stellaire 27.

Viennent ensuite une liste de ces éléments, leur symbole chimique, numéro atomique, masse atomique, ainsi que le lieu et la date de leur découverte - à noter que c'est le lieu et la date de découverte par les humains qui est indiquée pour tout élément découvert avant le premier contact. Toutes les dates sont indiquées selon le calendrier terrien, sauf précisé en années vulcaines post-Surak.

Après un passage sur les radiations, ce chapitre liste ensuite les principaux médicaments et maladies.

MédicamentsModifier

Le livre propose ensuite une liste de médicaments (dont certains sont mentionnés dans TOS et TAS), référencés avec les informations suivantes :

  • leur composition chimique (en représentation moléculaire) ;
  • leur historique, dérivés et origine ;
  • leur classification ;
  • le mécanisme de leur action ;
  • leur usage clinique ;
  • leur posologie habituelle
  • leurs effets secondaires possibles.

maladiesModifier

Cette section liste les maladies, dont celles qui affectent les personnages de TOS et TAS. Pour chaque maladie, un tableau donne les informations suivantes :

  • description ;
  • cause, pathogène ou agent étiologique (si connus) ;
  • temps d'incubation et d'apparition des symptômes (si connus) ;
  • signes et symptômes (si connus) ;
  • pronostique et traitement (si connus) ;
Une pathologie de TOS est oubliée dans cette liste : la "psychose interphasique" que le Dr Leonard McCoy a guérie en utilisant une solution de theragène dilué à 3:500 avec de l'éthanol. (TOS: "The Tholian Web")

Sciences de la VieModifier

Dans ce chapitre, le manuel étudie l'anatomie et la physiologie de divers peuples de la série, et les décrit tels que ci-dessous.

AndoriensModifier

Poids moyen : 70 kilos (mâle)
45 kilos (femelle)
Pression sanguine : 160/110 (mâle)
180/120 (femelle)
Insectoïde bipède (Homo indi)

Les Andoriens sont des humanoïdes à peau bleue, mesurant en moyenne 2,30 m pour les mâles et 1,80 m pour les femelles. Leur espérance de vie est de 129 ans pour les mâles et 134 ans pour les femelles.

Les yeux des Andoriens sortent de l'ordinaire en cela qu'ils ne détectent pas le spectre complet de la lumière et doivent fonctionner de concert avec leurs antennes. La vision des Andoriens est dite "quadriscopique", et leur rétine ne peut percevoir que des valeurs de gris.

Leurs organes auditifs (situés dans les antennes) sont plus avancés que ceux de la plupart des humanoïdes, et sont capables de distinguer des sons spécifiques au milieu d'une foule.

Curieusement, le livre indique que les Andoriens n'ont PAS d'oreilles. Cette affirmation se base sur le fait qu'à chacune de leurs apparitions dans TOS, les acteurs interprétant des Andoriens avaient toujours les oreilles cachées par une chevelure abondante. Le premier Andorien à être vu à l'écran avec des oreilles fut un membre du Conseil de la Fédération dans "Star Trek IV: The Voyage Home", produit 9 années plus tard.

Pour focaliser leurs sens, il arrive aux Andoriens de pencher la tête en avant, vers la personne qu'ils écoutent, tendant vers lui leurs antennes monodirectionnelles.

Ce point aussi est contredit par le canon : les Andoriens ont des antennes mobiles, et pas fixes. Déjà dans DS9: "The Sound of Her Voice" il est mentionné que les Andoriens peuvent "pointer leurs antennes" sur quelqu'un ; et elles apparaissent clairement dans Star Trek: Enterprise.

GornsModifier

Poids moyen : 200 kilos (mâle)
100 kilos (femelle)
Pression sanguine : 80/50 (mâle)
Reptile bipède (Homo lacertae)

Les Gorns sont des humanoïdes reptiliens à peau verte, mesurant en moyenne 2 m pour les mâles et 1,40 m pour les femelles. Leur espérance de vie est de 55 ans pour les mâles et 21 ans pour les femelles.

Ayant un organisme à sang froid, ils ont besoin d'une température ambiante élevée et préfèrent les environnements tropicaux. Leur appareil respiratoire est moins avancé que celui de la plupart des espèces, et fournit à l'organisme juste assez d'oxygène pour continuer à fonctionner. Leur seule source de chaleur interne est lorsqu'une femelle Gorn donne naissance. Les Gorn sont ovipares, mais les œufs éclosent alors qu'ils sont encore dans l'oviducte - ce qui rend un résultat similaire à des naissances vivipares. Leurs yeux sont composés de milliers de facettes, chacune possédant sa propre paupière.

HumainsModifier

Poids moyen : 70 kilos (mâle)
60 kilos (femelle)
Pression sanguine : 120/80
Hominidé bipède (Homo sol)

Les humains sont une espèce "humanoïde" (ils sont à l'origine du terme) à sang rouge. Leur taille moyenne est d'1,70 m pour les mâles et 1,50 m pour les femelles. Leur espérance de vie est de 115 ans pour les mâles et 122 ans pour les femelles.

Les informations sur l'anatomie humaine ne manquent pas, et ne sont donc pas incluses dans ce manuel. Les documents concernant les humains sont disponibles chez votre centre d'approvisionnement local de Starfleet pour la modique somme de cinq crédits. Ou, pour de plus amples informations, contactez :

Médecin chef de Star Fleet
Institut de Médecine de la Fédération
1 Zefram Cochrane Plaza, New York City
Terre - Système Sol - Fédération des Planètes Unies
Selon ce livre, la nomenclature pour la race humaine va passer de "Homo sapiens" à "Homo sol" au cours des trois prochains siècles.

KlingonsModifier

Poids moyen : 80 kilos (mâle)
50 kilos (femelle)
Pression sanguine : 130/80
Klingonidé bipède (Homo sagittarii {w})

Les Klingons sont un peuple "humanoïde" bien connu. Leur gouvernement a recours au génie génétique pour éliminer les impuretés de leur génome, de façon à ce que seul le meilleur survive.

Bien que publié avant "Star Trek: The Motion Picture" et donc avant l'apparition de Klingons avec des crêtes crâniennes, le livre envisage déjà que les Klingons aient subi une forme de manipulation génétique, comme on le verra dans les épisodes "Affliction" et "Divergence" de Star Trek: Enterprise.

Leur taille moyenne est de 1,90 m pour les mâles et 1,70 m pour les femelles. Ils ont une espérance de vie est de 82 ans pour les mâles et 69 ans pour les femelles.

Le manuel ne donne pas non plus une espérance de vie correcte : Kang, Kor et Koloth apparaissent dans DS9: "Blood Oath" à plus de 150 ans.

Ils ont un seul estomac mais deux duodénums, ce qui améliore l'efficacité de la digestion dans leur intestin grêle. Tout médecin doit porter une attention particulière à cet intestin grêle : il possède un agencement unique en "marches d'escalier", partant d'abord vers le bas avant de remonter dans le gros intestin. Leur température plus élevée que la moyenne est causée par l'existence d'un second foie.

Le manuel ne prédit pas la redondance des organes Klingons (ou "brak'lul") vue dans TNG: "Ethics", même s'il présente bien un deuxième foie et une variété anatomique plus grande que pour les autres espèces.

TellaritesModifier

Tellarite anatomy - Star Fleet Medical Reference Manual
Anatomie tellarite
Poids moyen : 80 kilos (mâle)
150 kilos (femelle)
Pression sanguine : 160/110 (mâle)
180/120 (femelle)
Artiodactyle bipède (Homo cygni)

Les Tellarites sont une espèce humanoïde à l'allure vaguement porcine, connue pour avoir certaines caractéristiques en commun avec ces animaux. Leur taille moyenne est de 1,80 m pour les mâles et 2,20 m pour les femelles. Ils ont une espérance de vie de 87 ans pour les mâles et 93 ans pour les femelles.

Leur sens de l'odorat et de l'audition sont assez avancés pour des humanoïdes alors que leur vision est à l'inverse moins développée.

Les femelles tellarites donnent généralement naissance à plusieurs enfants par portée.

Les jambes des tellarites se terminent par des sabots à deux doigts, leur fémur est notable par le fait qu'il n'a pas de troisième trochanter, et leur péroné est vestigial.

Même si la série ne propose aucun gros plan sur les pieds des tellarites, elle ne semble pas confirmer l'idée de "sabots à deux doigts".

Leur système digestif est adapté aux végétaux : ils ont deux estomacs qui utilisent des bactéries pour morceler la nourriture avant qu'elle ne passe dans leur intestin unique.

Le manuel indique que les Tellarites sont des herbivores et qu'ils ne peuvent pas digérer la viande, mais Enterprise nous apprend que les chiens sont un plat de gourmet sur Tellar Prime.


VulcainsModifier

Vulcan anatomy - Star Fleet Medical Reference Manual
Anatomie vulcaine
Poids moyen : 70 kg (mâle)
50 kg (femelle)
Taille moyenne : 2 m (mâle)
1,70 m (femelle)
Pression sanguine : 80/40
Température corporelle : 32,78°
Rythme cardiaque : 242 bpm
Vulcanoïde bipède (Homo Eridani)

Les Vulcains sont des humanoïdes à sang vert, mesurant en moyenne 2 m pour les mâles et 1,70 m pour les femelles. Leur espérance de vie moyenne est de 250 ans.

Les variations entre les espèces vulcanoïdes (comme les Rigeliens de Rigel V ou les Romuliens) sont mineures.

Le manuel étudie les Vulcains plus en détail dans une section dédiée appelée "Psychologie vulcaine".

Formes de vies intelligentesModifier

Ce chapitre recense les espèces intelligentes non-humanoïdes et indique soit leur planète d'origine (si connue) soit celle où elle ont été rencontrées. A noter que selon le manuel, les Excalbiens et les Hortas sont tous deux originaires de la planète où ils ont été rencontrés.

Rencontrés dans TOS: "The Savage Curtain".
Rencontrés dans TOS: "The Devil in the Dark".
Rencontrés dans TOS: "Is There in Truth No Beauty?").
Rencontrés dans TOS: "Catspaw". Le manuel indique également que "les données recueillies par le tricorder" sont les seules informations disponibles.
Rencontrés dans TOS: "The Tholian Web". Il est intéressant de noter que le manuel suggère que les Tholiens sont des créatures cristallines, qui ne survivraient pas dans un environnement plus froid et à base d'oxygène. Or, c'est précisément ce qui est confirmé par la scène de torture du pilote Tholien dans ENT: "In a Mirror, Darkly, Part I".

ParasitesModifier

De tous ces parasites, seuls deux avaient été vus à l'écran au moment de la publication de l'ouvrage : les parasites volants (TOS: "Operation -- Annihilate!") et les tribules (TOS: "The Trouble with Tribbles").

PlantesModifier

Êtres dotés de pouvoirs psychiquesModifier

La section du livre sur les êtres dotés de pouvoirs psychiques semble suggérer qu'on ne peut vraiment faire confiance à aucun d'entre eux.

Ce préjugé ne colle pas tout à fait à "l'esprit Star Trek", et certains fans ont avancé que cette section a en fait été écrite par le Dr Leonard McCoy - et serait influencée par l'opinion bien tranchée de ce dernier à l'encontre des phénomènes psychiques en général.

Le manuel affirme aussi que "le scientifique Terrien Kirlian" est le découvreur de "l'aura humaine {w}" - dont l'existence n'a à ce jour jamais été prouvée.

Premiers secoursModifier

Cette section rappelle les procédures de premiers secours standards, ainsi que les gestes à appliquer en cas de blessures spécifiques à certains peuples :

  • respiration artificielle
  • transports des blessés
  • classification de la gravité des brûlures (Vulcains)
  • massage cardiaque
  • dislocation du cortex supérieur (Andoriens)
  • arrêt cardiaque (vulcains

ÉquipementModifier

Ce chapitre décrit quelques équipements médicaux essentiels:

CoulissesModifier

Comparative Xenobiology

Illustrations pour DS9: "The Nagus"

Star Trek: Deep Space Nine a inséré plusieurs images tirées des chapitres "Formes de vies intelligentes" et "Parasites" dans des affichages LCARS de la salle de classe de Keiko O'Brien, canonisant au moins en partie les physiologies internes décrites dans ce livre. En particulier, apparaissent : la Denebian slime devil[à traduire], les vers de sang regulans, les tribules, les Excalbiens, les Hortas, les parasites neuraux et l'espèce de Korob et Sylvia.

Ce n'est pas la première fois que Star Trek utilise des ouvrages de référence, parfois même non-autorisés, dans la série. Certains des premiers films Star Trek ont repris des illustrations du Star Fleet Technical Manual de Franz Joseph, "Star Trek: The Motion Picture" en utilisant même les schémas des vaisseaux de classe Constitution. Les scénaristes se sont également inspiré du livre de jeu de rôle Star Trek Roleplaying Game de Last Unicorn lors de l'écriture de Star Trek: Enterprise pour créer l’ushaan et en faisant d'Andoria une planète de glace.

D'autres publications ont aussi repris des illustrations de ce livre – même s'il faut noter que Star Trek: Deep Space Nine les avait entretemps diffusées, donc canonisées. Star Trek: The Magazine a notamment publié un numéro spécial sur divers animaux de la série, y incluant la planche anatomique des tribules. Star Trek: The Starfleet Survival Guide présente également le diagramme de la Denebian slime devil[à traduire] qui avait été publié à l'origine dans ce manuel.

CouverturesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .