FANDOM


Monde réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")
STM collage
Editeur: Titan Magazines
Parution: 28 février 1995 - toujours publié
Rédacteurs: John Freeman

Star Trek Monthly, renommé en Star Trek Magazine à partir de son numéro 110 - est un magazine sous licence Star Trek officielle. Aujourd'hui publié huit fois par ans, il contient des informations, des interviews et des critiques dur les cinq séries, la série animée et les films Star Trek.

Publié depuis le 28 février 1995, le magasin est né au Royaume Uni, mais s'est rapidement étendu en République d'Irlande, Asie, Australie - tout en restant anecdotique dans les pays européens non-anglophones.

Dans les premiers numéros, Star Trek Monthly publia des planches des BD de DC Comics, mais cessa à partir du numéro 22.

Mensuel à l'origine, le magazine devint bimestriel à partir du numéro 113, et passa de 68 à 100 pages. Jusqu'alors, il y avait eu des numéros "spéciaux" (de 100 pages, à 4,99£ et souvent accompagné d'un cadeau - comme un romans Titan Books) destinés à commémorer une occasion particulière, comme le 30ème ou 35ème anniversaire de la licence, ou la fin de la diffusion de Star Trek: Deep Space Nine.

En aout 2006 une édition spécifique à l'Amérique du Nord vit le jour, en partie suite à la disparition du magazine Star Trek: Communicator. Le numéro 1, bimestriel comme l'édition britannique, fut publié le 22 aout 2006. La numérotation de l'édition britannique a continué sur sa lancée, alors que la version américaine est repartie du numéro 1 - ce dernier étant quasiment identique au numéro 128 outre-atlantique. Les éditions US qui suivirent revinrent à 68 pages, et incorporaient les pages restantes de l'édition UK sous forme de supplément au milieu du magazine. Cette méthode fut cependant rapidement abandonnée, et les diverses éditions furent standardisée à partir du numéro 134 de Star Trek Magazine.

Depuis le numéro 143, le magazine parait 8 fois par ans.

Aujourd'hui, le magazine n'est plus imprimé au Royaume-Uni mais aux Etats-Unis. Il arrive donc un peu plus tard dans les boites aux lettres de Londres.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .