FANDOM


Un synthétiseur était un dispositif qui utilisait la technologie du téléporteur pour dématérialiser des quantités de matière et de rematérialiser ensuite cette matière sous une autre forme. Il était aussi capable d'inverser sa fonction, disposant ainsi de restes et des plats et stockant de nouveau la majeure partie de la matière. (VOY: "Year of Hell")

Article à franciser.S'appuyer dans la mesure du possible sur le visionnage de l'épisode pour y reprendre les termes spécifiques français canons. Éviter dans la mesure du possible de créer des pages laissées en anglais !!!

Les synthétiseurs étaient capables de produire de la nourriture fraîche et goûteuse mais aussi des produits non alimentaires, matérialisés de manière non organique grâce à des téléporteurs. (TNG: "Lonely Among Us") La plupart des gens trouvent que les mets et les boissons synthétisés ont le même goût que la "véritable" nourriture, bien que certaines personnes semblent pouvoir les différencier. En outre, les synthétiseurs de la Fédération étaient programmés pour produire de la nourriture à "valeurs nutritionnelles" acceptables. (TNG: "The Price", "Sins of the Father", "Relics"; DS9: "In the Pale Moonlight", "You Are Cordially Invited")

En plus de la nourriture, les synthétiseurs pouvaient être utilisés pour reproduire des composants de machines, des vêtements ou des objets. Les synthétiseurs industriels pouvaient également être utilisés pour reproduire des composants lourds de machines. (TNG: "The Game"; DS9: "For the Cause"; VOY: "Phage")

Les synthétiseurs à bord des vaisseaux de Starfleet ne produisaient pas de poisons fatals. (VOY: "Death Wish") Cependant, les synthétiseurs étaient équipés de biofiltres qui éliminaient automatiquement tout contaminant. (DS9: "Babel")

Quelques synthétiseurs alien, comme ceux utilisés par les kidnappeurs aliens rencontrés en 2366, étaient capables de reproduire des être vivants. (TNG: "Allegiance")

Les synthétieseurs (tout comme les téléporteurs et les champs de force) était l'une des technologies utilisées dans les holodecks et les holosuites. (VOY: "The Cloud", VOY: "Dark Frontier")

Histoire et utilisations notables Modifier

Un des premiers synthétiseurs vu par les Humains fut par l'équipage de l'Enterpise NX-01 quand ils réparèrent leur navire dans la mystérieuse station de réparation. Jusqu'à ce moment-là, la technologie la plus comparable à bord des vaisseaux du 22ème siècle fut celle des reséquenceurs de proteïnes, qui avait des capacités limitées comparées aux technologies postérieures. (ENT: "Dead Stop", "Fight or Flight", "Oasis")

Au 23ème siècle, la Fédération des Planètes Unies n'avait pas encore perfectionné la technologie des synthétiseurs. Les vaisseaux de cette période furent équipés de synthétiseurs de nourriture. Ce fut un pas en avant, mais cela ne permit pas d'atteindre la qualité et la sophistication du synthétiseur du 24ème siècle.

Le guide des scénaristes pour les séries Star Trek expliquait que la nourriture était préparée dans des équipements à haute vitesse et était envoyée dans des emplacements des plats par le biais de la technologie des turbolifts de petite taille. Ils peuvent être observés, sans aucun détails, sur les blueprints du vaisseau préparés par Franz Joseph en 1974.

Les vaisseaux de la Fédération du 24ème siècle furent généralement équipés de synthétiseurs parce qu'ils permettaient à une large variété de denrées alimentaires et de boissons d'être servies aux membres d'équipage et aussi de permettre la reproduction d'autres objets. La sélection fut limitée seulement par le logiciel et le nombre d'options qui avaient été programmées.

En 2366, le capitaine Jean-Luc Picard fut téléporté sur le sol de Delta Rana IV avec un synthétiseur portable de matière pour les Uxbridges. (TNG: "The Survivors")

À compter de 2367, les navires de classe Galaxy furent équipés de centres de synthétiseurs contenants plusieurs bornes de synthétiseurs ressemblant à des pads miniatures par lesquels les membres de l'équipage pouvaient commander des objets. Le Lieutenant Worf et le Lieutenant Commander Data firent des courses pour un cadeau de noces pour Miles O'Brien et Keiko O'Brien. (TNG: "Data's Day")

En 2368, le synthétiseur joua un rôle clé dans la propagation du jeu Ktarien autour de l'USS Enterprise -D. (TNG: "The Game")

Sur la Promenade de la station spatiale de la Fédération Deep Space 9, le Réplimat fournit un lieu de courtoisie décontracté pour les habitants afin de jouir d'un repas ou d'une boisson, d'une banque de synthétiseurs situé le long d'un de ses murs. (DS9: "Emissary", et. al)

Synthétiseurs dans le Quadrant Delta Modifier

En 2371, après que l'USS Voyager NCC-7465 fût attiré dans le Quadrant Delta, une crise d'énergie a eu lieu plusieurs semaines après le début du voyage de retour du Quadrant Alpha, et Janeway ordonna l'utilisation des synthétiseurs par rationnement pour conserver la puissance pour d'autres systèmes clefs. Ces rations de synthétiseur devinrent un type de devise parmi son équipage. (VOY: "The Cloud")

La crise d'énergie et les rations de synthétiseur sont utilisés avec une certaine licence dramatique par les auteurs de Star Trek: Voyager. Par conséquent, il est difficile de dire exactement combien d'énergie est utilisée par les duplicateurs pour chaque caprice et ce que cela coûterait actuellement en termes d'énergie de navire. L'énergie qui pouvait autrement être utilisée sur des fonctions de synthétiseur est consommée par le holodeck pendant plusieurs épisodes incluant "The Cloud" où la crise est d'abord notée.

Plus tard la même année, il est devenu très clair que la technologie du synthétiseur était inconnue pour le peuple indigène de la région autour de la planète mère des Ocampas. Les Kazons, en particulier, ont essayé à plusieurs reprises d'obtenir cette technologie, aussi bien que d'autres races. Le capitaine Janeway craignit que si cette technologie fut acquise par une civilisation avant qu'ils ne fussent prêts, des conséquences désastreuses pouvaient s'ensuivre. Pour cette raison, et à cause de la Directive première, Janeway refusa de céder cette technologie à n'importe quel prix. (VOY: "State of Flux")

Articles liésModifier