FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Comics

Perfect Dream Comic

Titre : The perfect dream
Genre : Comics
Auteur(s) : John David Warner
Illustrateur : Alberto Giolitti, Angelo Todaro
Équipage : TOS
Éditions : Gold Key Comics #26
Publication : Septembre 1974
Pages : 30

Date stellaire : 3'019.12
Date terrienne : 2260s

The perfect dream est un comics publié par Gold Key Comics en septembre 1974.

RésuméModifier

Comité de surveillance de la Fédération, date stellaire 30.19.13: Enquête préliminaire sur l'implication de la Fédération dans la destruction de Rifas-L. Témoignage du capitaine James T. Kirk du vaisseau Enterprise.
Journal du capitaine, date stellaire 30.19.12: Les sondes longues distances du bâtiment viennent de détecter un corps céleste dont le rapport poids-masse ainsi que les caractéristiques uniques de son ellipse solaire sont mathématiquement impossibles. Sous mon autorité j'interromps notre présente mission d'exploration du quadrant Trisuilus afin d'étudier le phénomène.

En arrivant sur la planète Spock, Hikaru Sulu, Christine Chapel, Uhura et un membre du service de sécurité se font attaquer par la faune locale. Ils sont sauvés par les indigènes à l'apparence de samouraïs.
Ils sont conduits dans le palais du Seigneur Yamoto, où ils découvrent peu à peu le mode de vie en apparence idyllique de cette civilisation.
Les habitants ne semblent pas comprendre certains concepts, comme le vieillissement, l'Histoire, l'univers.
Certains d'entre eux semblent troublés par des souvenirs vagues, indistincts et qui semblent absurdes.

Date stellaire 30.19.15: Afin de compléter notre rapport sur Rifas-L Nous partons en exploration dans les alentours de la cité.

Ekoe, l'un des habitants, se fait arrêter pour avoir construit une petite maquette. Car les personnes de sa catégorie n'ont pas le droit de créer des choses.

Date stellaire 30.19.15...
ayant débarqué sur Rifas-L, nous avons cru tout d'abord y trouver là la société parfaite, nous avons rapidement déchanté lorsque nous avons compris que cette société «parfaite» éliminait impitoyablement tous ceux qui ne correspondent pas à la niche sociale qui leur a été dévolue par la naissance. Notre ami Ekoe va être exécuté pour avoir osé faire preuve de créativité et nous sommes impuissants à empêcher l'exécution.

En explorant les environs, Spock découvre un temple qui cache en réalité un centre de clonage. Les habitants de Rifas-L sont tous des clones créés par Yamoto, le créateur de cette planète sur-mesure.
Yamoto souhaite utiliser Spock pour créer une nouvelle caste dans sa société. Mais l'intervention du reste de l'équipage accompagné d'Oshino lui permet de s'échapper.
En découvrant le secret de sa planète, Oshino devient folle et se mets à tout détruire et à vouloir tuer Yamoto, elle provoque un effondrement pour empêcher l'équipage de l'USS Enterprise NCC-1701 de la suivre.
Il ne reste à celui-ci plus qu'à revenir à bord du vaisseau, mais lorsque celui-ci s'éloigne, Oshino fait exploser Rifas-L.

Éditions USModifier

Également présent dans les albums:

Édition UKModifier

Également diffusé en Grande-Bretagne dans le comics strip "Star Trek Mighty Midget Comic" dans le n°1293

CommentairesModifier

Rien pour l'instant

Références Modifier

Seuls les noms canons sont en lien.

Liens externes Modifier

Comics précédent #25:
Dwarf Planet
Gold Key Comics Comics suivant #27:
Ice Journey
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .