FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Comics

Planet quick change

Titre : The peril of planet quick change
Genre : Comics
Auteur(s) : Dick Wood
Illustrateur : Alberto Giolitti
Équipage : TOS
Éditions : Gold Key Comics #4
Publication : Juin 1969
Pages : 26

Titre VF : Danger sur la planet Metamorpha
Éditions VF : Remparts
Sagédition
Publication : 03/09/1972
Pages VF : 32

Date stellaire : 2106.7
Date terrienne : 2260s

The Peril of Planet Quick Change / Danger sur la planète Metamorpha est un comics publié par Gold Key Comics en juin 1969 et fut réédité en novembre 1975 avec le N° #35.

RésuméModifier

"Journal de bord du capitaine: date spatiale 21.06.7. L'Enterprise traversait la galaxie Telpha Z. Tout était normal à bord : soudain un voyant lumineux s'éclaira d'une lueur rouge sur le tableau de bord... Attention !"
The peril of planet quick change (Gold Key Comics)

Spock analyse...

Spock constate que la planète à proximité à sa structure chimique qui change toutes les 5 min. La matière métallique change instantanément en matière végétale. Mais aussi, du Tiantanium est découvert. James Kirk décide donc de lancer une exploration car juste une once de ce métal suffirait à propulser l' Enterprise pendant 1 an.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 2

Mutation et découverte

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 3.

Nouvelle mutation...

Kirk, Spock, Leonard McCoy et Johnson se téléportent à la surface. Immédiatement, ils subissent les mutations planétaires. Des ruines sont mises à jour, lorsque Spock saisit une sorte d'épée, des lumières se déplaçant dans l'air les attaquent. Ils se défendent à coups de phaseurs, elles attaquent Kirk, puis McCoy, puis Spock et disparaissent.

Les officiers se mettent à la recherche du métal-Ti. Alors qu'ils sont dans une zone aride, une nouvelle mutation fait jaillir de l'eau et tout devient un lac. Seul Spock en hauteur est en mesure de sauver ses 3 camarades. Il leur lance une corde et réussit à les hisser tous les 3 en même temps.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 5

Spock possédé

Spock annonce qu'il a trouvé le moyen d'extraire du "Ti". En ramenant la planète à son état normal. Kirk trouve ça incroyable. Spock réclame du matériel spécifique. Kirk le trouve changer dans son comportement comme "hébété" avec des "mouvements mécaniques". McCoy et Johnson se posent aussi des questions.

Spock ordonne carrément à Kirk de faire transporter le matériel à 3km vers un volcan. Kirk est de plus en plus soupçonneux, "comment connaît-il ce volcan ?" Mais Kirk s'exécute.

En fait Spock est contrôlé par les lumières, au nombre de 6. Spock résiste mais les écoute. Les formes lumineuses émettent des ondes daans son cerveau pour lui révéler les évènements passés:

"Une météorite a pénétré la croûte superficielle. Les composants chimiques ont modifié les molécules du noyau central. Nos corps ont commencé à se vaporiser, tandis que la planète commençait ses mutations. Votre corps physique "volcanique" a été le seul que nous ayons pu pénétrer en raison de sa composition chimique."

Si Spock trouve une solution, les indigènes retrouveront leur corps. Spock finit ses calculs.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 6

Missile nucléaire en direction du cratère

Au retour de Kirk, ils repartent ensemble vers le cratère. Là, Spock s'isole, conduit par les lumières, il va vers une cachette, il découvre des éléments chimiques censés annuler les effets de la météorite. Spock les prend et les place dans la tête nucléaire de la fusée qui a été installé par Kirk au bord du cratère. Mais au moment de faire feu se produit une nouvelle mutation.

Tous se retrouvent à terre, les lumières conseillent à Spock, un chemin de fuite, et met ses camarades à l'abri. Kirk se demande comment peut-il connaître aussi bien la planète. Les tremblements se calment. Le cratère a changé de place de quelques mètres, si bien que Spock doit reprendre ses calculs. Finalement la fusée nucléaire est lancée dans le cratère. Son explosion lance une réaction dans le magma. Les vapeurs se diffusent et modifient en remettant à la normale la composition chimique de la planète.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 7

Les Lumières quittent le corps de Spock

Les lumières sont heureuses et peuvent désormais quitter le cerveau de Spock. Leurs corps se recomposent. Au comble de l'effroi les pionniers de l'espace sont donc témoins de l'incroyable !

L'un des indigènes expliquent tout à Kirk, il se prénomme Zarman et souhaite leur donner du tiantanium en récompense. Un peu plus loin, même l'ancienne ville Hidena apparaît et se recompose. Les officiers restent hébétés devant cette ville semble-t-il sortie du néant.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 8

Spock fatigué...toujours possédé par 1 Lumière

Zarman conduit les officiers vers un gisement de tiantanium, mais leur demande d'en extraire un maximum de 200 livres. Ils en ont également besoin. Au même moment Spock se plaint de souffrance à la tête. Effectivement, seulement 5 Êtres sont sortis. Le 6ème Êtres s'appelle Textra et souhaite resté dans le cerveau de Spock pour également explorer les galaxies. De retour dans Hidena, Spock en vient à se cogner la tête contre les murs.

The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 9

Spock se libère de la dernière Lumière

Apparemment Kirk n'a pas vu Spock s'en aller. Dans le champ, Spock revient et semble souffrir, ce qui semble être seulement de la fatigue pour Kirk. Kirk demande la téléportation de Spock. Les 4 officiers retournent sur l' Enterprise et disent adieu à Zarman.

À bord du vaisseau Spock résiste et tente de communiquer avec Kirk, mais Textra fait tout pour l'en empêcher, en faisant tomber le stylo avec lequel il essayait d'écrire. Du coup, McCoy décide de l'emmener à l'infirmerie pour fatigue.

À l'infirmerie, Spock est sanglé pour être endormi. À son réveil, il trouve une solution pour extraire Textra de son cerveau. Spock quitte à l'infirmerie (il n'est plus sanglé) et se dirige vers la salle de téléportation. S'y enfermant Spock parvient à forcer Textra à le quitter. Spock s'écroule, Kirk arrivé, vient l'aider.

Peu après sur la passerelle, Kirk, Spock et McCoy se lance dans leur fameuse bataille verbale.

Kirk: Hiou ! Alors Textra voulait être votre hôte pour toujours !"
McCoy: Je savais bien qu'il y avait de l'instabilité en vous !"
Spock: Docteur McCoy, il me semble que vous autres Terriens, pouvez faire preuve d'instabilité sans le secours d'une machine !"
The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 10 The peril of planet quick change (Gold Key Comics) 11

ÉditionsModifier

Édition USModifier

Albums

Édition UKModifier

Également diffusé en Grande-Bretagne dans le comics strip "Star Trek Mighty Midget Comic" en plusieurs parties du n°1304 à 1316

Éditions françaisesModifier

Image intérieure: la 2ème édition propose une BD publicitaire: "Dee Bider: les voleurs de bétail" + blagues, anecdotes historiques.

CommentairesModifier

  • L'USS Enterprise se situe dans la "Galaxie Telpha Z". L'arrivée dans une autre galaxie est incohérent au regard des distances à parcourir et de la barrière galactique.
  • Le concept d'une planète qui change rapidement fut utilisé dans "Star Trek III: The Search for Spock" et VOY: "Blink of an Eye".
  • Le concept d'esprit-énergie provenant d'une ancienne civilisation infiltrant le cerveau de Spock fut déjà vu dans TOS: "Return to Tomorrow"
  • En couverture, on peut apercevoir l'Humanoïde de la planète Taurus II vu dans TOS: "The Galileo Seven"
  • La force de Spock est telle qu'il arrive à hisser 3 hommes à l'aide du corde
  • On ne sait pas si Textra survit. Mais au regard de la série qui propose un équipage qui tue facilement les peuples, il est fort probable qu'il n'est pas survécu
  • La salle de téléportation (cabine de transport) est une cage en verre
  • Tout au long de l'histoire les personnages sont habillés d'un uniforme entièrement rouge (maillot + pantalon)
  • La publication britannique qui le diffusait en plusieurs parties hebdomadaires l'a intitulé au départ "The peril of planet quick chance"

RéférencesModifier

Seuls les noms canons sont en lien.

Liens externesModifier

Comics précédent #3:
Invasion of the City Builders
Gold Key Comics
Comics suivant #5:
The Ghost Planet
Comics précédent #3:
L'invasion des Constructeurs de villes
Éditions des Remparts Comics suivant #5:
La planète fantôme
Héros de l'Aventure N°18
Comics précédent:
L'invasion des Constructeurs de villes
(Le chemin des étoiles Album N°1)
Sagédition Comics suivant:
La planète volée
(Le voyageur du cosmos Album n°2)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC .