FANDOM


Klingon augment virus Levodian flu

Le virus amélioré klingon

Le virus amélioré klingon était une forme modifiée de la grippe lévodienne qui menaça et contamina l'espèce klingonne pratiquement pendant 120 ans. Ce virus fut accidentellement créé par des scientifiques Klingons lors de manipulations génétiques dans le but d'améliorer la force et l'intelligence de leurs guerriers. Cela en se servant d'ADN d'embryons Humains provenant des guerres eugéniques de la Terre.

HistoireModifier

Klingon cranial ridges dissolve

arête frontale s'effaçant

En 2154, des chercheurs Klingons tentèrent d'améliorer la condition physique des Klingons en s'emparant du matériel génétique provenant d'embryons humains améliorés provenant des guerres eugéniques. Ces scientifiques Klingons sous la direction de Antaak, récupérèrent plusieurs embryons Améliorés Humains provenant d'un oiseau-de-Proie volé puis détruit en orbite de la colonie de Qu'Vat. Craigant une attaque des Humains sur tout l'Empire Klingon, ils décidèrent qu'il leur fallait leurs propres "Améliorés". Un projet fut donc établi pour contrer la menace.

La tentative échoua de façon dramatique. Les Améliorés Klingons devinrent plus forts et plus intelligents, mais démontrèrent aussi des caractéristiques humaines, internes et externes. Ces effets se traduirent notamment par l'effacement de l'arête frontale et une modification de leur personnalité.

Il est aussi possible de penser que l'ossature extériorisée aperçue sur le dos, l'exosquelette, et sur les pieds, se soit également effacée.

Au final, leur ADN se révéla incompatible et les cobayes moururent dans d'atroces souffrances suite à un dysfonctionnement neuronal.

Tandis que l'équipe de chercheurs travaillait à l'amélioration, un des scientifiques modifia les tests à l'insu des ses collègues, mais celui-ci était touché par la grippe lévodienne. Cette grippe se combina à l'ADN amélioré, livrant dès lors la population à la menace d'une épidémie, puisque le processus d'amélioration n'était toujours pas stabilisé.

Finalement le virus se propagea et contamina en quelques mois des millions d'individus. L'une des premières planètes contaminées fut la colonie de N'Vak. Les Klingons envisagèrent donc de capturer Arik Soong, le premier concerné par l'ADN amélioré, mais ils ne réussirent pas à le faire évader de sa prison de haute sécurité; si bien qu'ils décidèrent de kidnapper le docteur Phlox par l'intermédiaire de Rigéliens et de la Section 31. Phlox fut alors forcé à travailler en partenariat avec Antaak à trouver un remède.

Mais de son côte le Haut Conseil Klingon ne voulait pas attendre et usa de la manière forte en décidant de détruire les planètes contaminées. Ils commencèrent par anéantir la colonie de Qu'Vat, puis s'attaquèrent à la colonie de N'Vak.

Il fut donc évident aux chercheurs que la priorité était de découvrir un remède dans les plus brefs délais. Les efforts furent à moitié couronnés de succès, puisqu'ils arrivèrent à stabiliser le virus à la 2ème étape, c'est à dire avant le dysfonctionnement neuronal. Ils ne subirent donc que la modification physique et quelques modifications de la personnalité. Mais, s'agissant tout de même d'ADN modifié, les générations suivantes portèrent les mêmes caractéristiques. (ENT: "Affliction", "Divergence"; Star Trek: The Original Series)

Au 23ème siècle, peu savaient que le visage sans arêtes était une modification. En 2269, les Excalbiens créèrent un Kahless illusoire avec l'apparence d'un Amélioré. (TOS: "The Savage Curtain")

Il est possible de penser que les Excalbiens le créèrent ainsi en lisant les pensées humaines. Les Humains présents ne connaissant que le visage amélioré auraient donc faussement influencé le Excalbiens.

Presque 120 ans plus tard, dans les années 2270, les Klingons découvrirent un remède pour restaurer leur véritable apparence physique. ("Star Trek: The Motion Picture") Les derniers Klingons Améliorés aperçus par la Fédération furent Kor, Kali et Kaz en 2269 (TAS: "The Time Trap") tandis que les premiers Klingons guéris aperçus furent le Personnel de l'IKS Amar en 2273. D'ailleurs leur ossature frontale était différente de leurs ancêtres. ("Star Trek: The Motion Picture")

Le sang klingon était rouge dans les atmosphères d'oxygène de classe M. Dans une scène de "Star Trek VI: The Undiscovered Country", leur sang apparaît violacé ; il est possible que l'état d'apesanteur modifie la couleur du sang klingon, mais de penser aussi que le virus amélioré klingon en soit en partie responsable. Au départ leur sang devait être vert, mais cette couleur étant déjà utilisée pour les Vulcains, ce fut le violet qui fut choisi. (Commentaires audio de Star Trek: The Undiscovered Country (DVD)). Il est fort possible que leur sang soit différent de celui des Humains, car le Colonel West dit que le sang klingon était différent des Humains. Ce sang violet fut uniquement aperçu dans ce film.

Les Klingons avaient apparemment honte de parler de ce changement physique et ne voulaient pas en discuter avec des non-Klingons. L'Empire rendit si secrètes les origines du changement que la population de la Fédération n'en étaient pas informés. Au 24ème siècle ce secret n'était plus connu qu'au sein de l'Empire. Les Klingons répondaient agressivement aux non-Klingons "Nous n'en discutons pas avec les étrangers !" (ENT: "Affliction", "Divergence"; DS9: "Trials and Tribble-ations")

CoulissesModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Non-canonModifier

Liens externesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .