FANDOM


MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Comics

When planets collide

Titre : When planets collide
Genre : Comics
Auteur(s) : Dick Wood
Illustrateur : Alberto Giolitti
Équipage : TOS
Éditions : Gold Key Comics #6
Publication : Décembre 1969
Pages : 26

Titre VF : Collision de planètes
Éditions VF : Remparts
Publication : 29/10/1972
Pages VF : 32

Date stellaire : 2300.9
Date terrienne : 2260s

When planets collide / Collision de planètes est un comics publié par Gold Key Comics en décembre 1969.

RésuméModifier

When planets collide, gold key comics

2 planètes l'une vers l'autre

L'USS Enterprise NCC-1701 se trouve dans la galaxie Alpho. James Kirk et les officiers supérieurs se trouvent dans la cabine du capitaine. Sur les écrans, deux corps non-identifiés se dirigent l'un contre l'autre.

Cinq jours plus tard, ils sont identifiés comme étant deux planètes, tournant autour d'Alpho. leur collision sera catastrophique selon Spock, cela va provoquer une onde de choc qui va mettre hors de leur orbite plusieurs planètes et les faire exploser.

Afin de savoir si les deux planètes sont habitées, Kirk ordonne de les contacter sur les ondes radios. Mais rien selon l'officier des communications. Alors Kirk pense que l'une des deux doit être détruite. Il décide de descendre avec Spock et Montgomery Scott pour savoir si elles sont habitées.

When planets collide, gold key comics 2

Capturés

A peine téléportés, qu'ils découvrent une ville, mais un rayon les touche, formant autour de chacun une bulle anti-gravité. Les bulles sont récupérées par quatre humanoïdes qui ensuite les attachent à des chaises électroniques afin de les faire parler. Effectivement les humanoïdes sont inquiets vis à vis d'eux. Ce courant électrique les force à parler. Heureusement Kirk à une grande volonté et arrive à la surpasser pour s'emparer de son phaseur. Ainsi, il neutralise les quatre individus et libère Scott et Spock. Ils les mettent en joue et leur expliquent que leur planète va rentrer en collision avec une autre.

When planets collide, gold key comics 3

Embrasement soudain !

Soudain un embrasement gigantesque se produit. Kirk affolé croit à une attaque mais l'humanoïde lui explique qu'il s'agit de leur soleil artificiel de leur planète Mortio, il continue de leur montrer toute une ville souterraine avec des fermes, des champs, du bétail... Mais le temps presse, Kirk, Spock et Scott repartent sur l'Enterprise pour cette fois aller reconnaître l'autre planète.

L'Enterprise se dirige dès lors vers la deuxième planète. Celle-ci serait faite d'une matière inconnue.

When planets collide, gold key comics 4

Scott soudainement aimanté

Dans la salle des machines, d'un coup Scott est violemment propulsé contre la paroi. Spock découvre dans sa poche, une pierre prise sur Mortio. Spock en déduit immédiatement que la matière constituant Mortia la première planète est attirée par la matière inconnue de la deuxième planète. Ainsi, ils comprennent pourquoi les deux planètes vont entrer en collision.

Kirk décide qu'il faut atomiser les montagnes constituées de cette matière. Mais Spock préfère dns un premier temps analyser la pierre et essayer de trouver un moyen d'enrayer son magnétisme.

Finalement, une équipe d'exploration se téléporte et dépose des charges explosives. Au moment de se faire téléporter en retour, Spock croit percevoir un mouvement au loin. Ils décident d'aller voir, mais rien. Kirk croit qu'il a eu une hallucination, mais soudain un rocher se déplace et un humanoïde à la peau verte surgit d'un trou et capture Spock sous les yeux de Kirk. Spock est balancé sur un toboggan qui le descend dans les profondeurs de la montagne.

When planets collide, gold key comics 5

Spock expliquant aux humanoïdes

Kirk et ses deux officiers se lancent à leur poursuite. En bas, Spock est accueilli par plusieurs humanoïdes verts armés et découvre dès lors une autre civilistion souterraine. Spock essaie de leur parler de l'impossible collision, mais leur chef par précaution les fait attacher d'une ceinture de lumière et les fait conduire à la salle du trône.

Le grand chef écoute attentivement Spock. Celui-ci décide de le croire car il connaît le risque provenant du magnétisme des montagnes. Spock lui propose l'explosion des montagnes, mais le grand chef répond que c'est impossible car elles sont la source d'énergie de leur civilisation depuis des millions d'années. Kirk est déspéré, les planètes sont habitées et il ne peut rien faire. Spock pense avoir encore une dernière chance. Ils repartent sur l'Enterprise en promettant aux humanoïdes verts de faire tout ce qui est possible pour les sauver.
Il ne leur reste que 26 heures avant le choc des planètes.

Sur le vaisseau Spock explique à Kirk:

Spock: Lorsque l'étoile Doona a explosé, une partie d'un million de tonnes ne s'est pas désintégré, pendant des siècles les savants de ma planète ont étudié ce morceau d'étoile. Il est dix fois plus dur que le diamant et il a une force de répulsion extraordinaire.

Kirk donne l'ordre de se diriger vers le fragment de l'étoile Doona pour le récupérer. Les scientifiques cherchent la solution pour le remorquer. Kirk pense utiliser un câble magnétique de remorquage. Sur place, ils réussissent à capturer le fragment, puis à le remorquer.
Il ne leur reste que 13 heures avant le choc des planètes.

When planets collide, gold key comics 6

L’Enterprise rapportant un morceau de Doona

Malgré les 1000 tonnes, l'Enterprise parvient à repartir. En chemin, il traverse une zone de météorites, qui traversent le vaisseau de part en part. Trois minutes interminables. Kirk après cela propose à Spock de boire un café. L'Enterprise arrive à proximité des deux planètes et se met au milieu.
Il ne leur reste que 4 minutes avant le choc des planètes.

Le vaisseau spatial lâche le fragment de Doona et soudain les deux planètes en folie semblent ralentir leur course à la mort, puis s'arrêtent enfin freinées par les radiations.

When planets collide, gold key comics 7

Kirk et spock trinquant à leur réussite

Les officiers sont soulagés et Kirk espère quand même que le freinage n'a pas causé de dégâts sur les deux planètes. Spock pense qu'il y a dû avoir juste un petit tremblement de terre et que les deux peuples ont survécu. Les deux planètes restent comme ça équilibrées par le magnétisme et la répulsion.

Kirk et Spock trinquent à leur réussite.

ÉditionsModifier

Édition USModifier

Albums

Édition UKModifier

Également diffusé en Grande-Bretagne dans le comics strip "Star Trek Mighty Midget Comic" en plusieurs parties du n°1330 à 1345

Édition françaiseModifier

En couverture
La mort est aux aguets !'
L'astronef Enterprise peut éviter la catastrophe, mais...

CommentairesModifier

  • L'USS Enterprise se situe dans la "Galaxie Alpho". L'arrivée dans une autre galaxie est incohérent au regard des distances à parcourir et de la barrière galactique.
Incohérences
  • Dans le texte: Les savants Vulcains ont démontré que la force de répulsion du fragment de l'étoile de Doona s'exerce sur tous les corps connus ; alors comment l'Enterprise fait-il pour s'en approcher et le prendre en remorquage avec un câble magnétique ? Pourquoi lors de la traversée de la zone de météorites ceux-ci ne sont pas repoussés ?
  • Lorsque le fragment est capturé, Spock annonce qu'il ne leur reste que 13 heures pour faire retour. Lors de leur arrivée entre les deux planètes, le texte narratif explique que nous sommes "une trentaine d'heures plus tard"

RéférencesModifier

Seuls les noms canons sont en lien.

Liens externesModifier

Comics précédent #5:
The Ghost Planet
Gold Key Comics Comics suivant #7:
The Voodoo Planet
Comics précédent #5:
La planète fantôme
Éditions des Remparts Comics suivant #7:
La planète Vaudou
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC  .